Mort



A la Malibran

Stances I Sans doute il est trop tard pour parler ...

A Mme Lullin

A Mme Lullin Hé quoi ! vous êtes étonnée Qu'au ...

À son âme

Amelette Ronsardelette, Mignonnelette doucelette, Treschere hostesse de mon corps, Tu descens ...

À Théophile Gautier

Poète ! ta ferveur fait grande ta mémoire. Absorbé ...

Adieu

Hélas ! je n'étais pas fait pour cette ...

Ah longues nuicts d’hyver de ma vie bourrelles

Ah longues nuicts d'hyver de ma vie bourrelles, Donnez ...

Amitié Fidèle

(Sur la mort d'Iris en 1654.) Parmi les doux ...

Amour binaire

Tu es l'autre partition solitaire et inséparable. La vie sans ...

Amour me tue si je ne veux dire

Amour me tue, et si je ne veux ...

Angélus

I Tapi dans les rochers qui regardent la plage, Au ...

Angoisse de l’aube

Angoisse à hue et à dia Réveil martyrisé Pensées ombragées ...

Artémis

La Treizième revient... C'est encor la première; Et c'est ...

Au fleuve de Loire

Ô de qui la vive course Prend sa bienheureuse ...

Aux manes de M. de Genonville

Toi que le ciel jaloux ravit dans son ...

Aux morts du 4 décembre

Jouissez du repos que vous donne le maître. Vous ...

Avant le temps tes temples fleuriront

Avant le temps tes temples fleuriront, De peu de ...

Berceuse macabre

À Maurice Vaucaire. Qu’elles sont cruelles et lentes, les ...

Cancer

Renaissance De nouveau tu te présentes Jardin juxtaposé, trouble de ...

Cascade

Au flanc de la bière, le triple mur ...

Chant du désespéré

La Parque si terrible A tous les animaux, Plus ne ...

Charlottembourg

ou le tombeau de la reine de Prusse Le ...

Châtiment d’un chat renversé

Blanc cassé sur le goudron Sang en éclat de ...

Chrysanthèmes

Sous la mitraille Chemin tortueux Dans la grisaille Pas hasardeux. Des cicatrices Larmes ...

Chrysé

Pourquoi, belle Chrysé, t'abandonnant aux voiles, T'éloigner de nos ...

Claire

Quoi donc ! la vôtre aussi ! la ...

Comme un Chevreuil

Comme un Chevreuil, quand le printemps détruit L'oiseux cristal ...

Complainte de l’oubli des morts

Mesdames et Messieurs, Vous dont la mère est morte, C’est ...

Contre la peine de mort

(Au peuple du 19 octobre 1830) Vains efforts ! ...

Cortège

Oiseau tranquille au vol inverse oiseau Qui nidifie en ...

Couleurs

Au-dessus de Paris la lune est violette. Elle devient jaune dans ...

Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie

Quand vous serez bien vieille, au soir, à ...

Dans les bois

Au printemps l'oiseau naît et chante : N'avez-vous pas ...

De la Lumière !

Mehr Licht ! mehr Licht ! (Dernières paroles de ...

Décembre

Le hibou parmi les décombres Hurle, et Décembre va ...

Demain, dès l’aube…

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la ...

Dernières volontés

Partager mon âme ma dépouille ma beauté Léguer mes entrailles mes organes mes ...

Désir

Elle est lasse, après tant d’épuisantes luxures. Le parfum ...

Deuil

Presque cinq ans La voile de ton âme a ...

Devant la Mort

Ils me disent, tandis que je sanglote encore ...

Dit de la force de l’amour

Entre tous mes tourments entre la mort et ...

Dolorida

Yo amo mas a tu amor que a ...

Don Juan aux Enfers

Quand Don Juan descendit vers l'onde souterraine Et lorsqu'il ...

Donne moy tes presens en ces jours que la Brume

Donne moy tes presens en ces jours que ...

Elsa au miroir

C'était au beau milieu de notre tragédie Et pendant ...

Epilogue éphémère

Le générique de fin déroule son texte Avec une ...

Epitaphe

Dans le faubourg qui monte au cimetière, Passant rêveur, ...

Épitaphe

De l’égoïsme froid de ce siècle mortel, Seul, sans ...

Épitaphe

Doucement tu passas du sommeil à la mort, De ...

Épitaphe d’Arnauld

Au pied de cet autel de structure grossière Gît ...

Epitaphe pour n’importe qui

On ne sait pourquoi cet homme prit naissance. Et ...

Épitaphe pour un lièvre

Au temps où les buissons flambent de fleurs ...

Epitaphe sur la mort de damoiselle Elisabeth Ranquet

Ne verse point de pleurs sur cette sépulture, Passant ...

Et tout au fond du domaine loin

Et tout au fond du domaine loin, Où sont ...

Exécution

La balle laboura son âme Son regard transperçant ses ...

Extase

Ainsi l'amour du Ciel ravit en ces hauts ...

Fantasmagorie d’un suicide annoncé

à P. Naissance virginale Mise en scène parfaite Ton ombre torturée ...

Hiéroglyphe

J'ai trois fenêtres à ma chambre : L'amour, la ...

Honte

Tant que la lame n’aura Pas coupé cette cervelle, Ce ...

Il a vécu

Il a vécu... Il a vécu et il n'est ...

Invocation à la Momie

Ces narines d'os et de peau par où commencent ...

Je n’ai plus que les os

Je n'ai plus que les os, un squelette ...

Je reviendrai

Je reviendrai Le feu au cœur De la chaude terre Un ...

Je veux mourir pour tes beautés, Maîtresse

Je veux mourir pour tes beautés, Maîtresse, Pour ce ...

l faut laisser maisons et vergers et jardins

Il faut laisser maisons et vergers et jardins, Vaisselles ...

L’amour et la mort

(à M. Louis de Ronchaud) I Regardez-les passer, ces couples ...

L’Azur

De l'éternel azur la sereine ironie Accable, belle indolemment ...

L’Echo

J'ai crié dans la solitude : - Mon chagrin ...

L’enterrement

Je ne sais rien de gai comme un ...

L’éphéméroptère

La punaise posée sur le vieux matelas, Une mite ...

L’Evadé

Il a dévalé la colline Ses pas faisaient rouler ...

L’ombre des anges

Je traverserai les villes J'emporterai ta voix J'irai chercher le ...

L’orgue

A André Gill Sous un roi d'Allemagne, ancien, Est mort ...

La Bénédiction

Or, en mil huit cent neuf, nous prîmes ...

La chambre dorée

" Eh bien ! vous, conseillers de grandes ...

La cigarette

Oui, ce monde est bien plat ; quant ...

La coupe du roi de Thulé

Die Augen thäten ihm sinken , Trank keinen Tropfen ...

La crypte

Égarons-nous, mon âme, en ces cryptes funestes, Où la ...

La dame en pierre

A Catulle Mendès. Sur ce couvercle de tombeau Elle dort. ...

La Date

Elle voudrait connaître la date pour enfin arrêter ...

La dépouille

Pensive ingénue, devinez-vous ma dépouille Dans la glèbe épaisse ...

La dernière escapade

I Un grand château bien vieux aux murs très ...

La Fin

Pourquoi on aime tellement regarder le soleil qui ...

La grand’mère

Voici trois ans qu'est morte ma grand'mère, La bonne ...

La maison des morts

S'étendant sur les côtés du cimetière La maison des ...

La maison vide

Petite maison basse, au grand chapeau pointu, Qui, d'hiver ...

La mort

Avec ses larges corbillards Ornés de plumes majuscules, Par les ...

La Mort de Jeanne d’Arc

Silence au camp ! La vierge est prisonnière ...

La mort des oiseaux

Le soir, au coin du feu, j'ai pensé ...

La mort du loup

I Les nuages couraient sur la lune enflammée Comme sur ...

La mort, l’amour, la vie

J’ai cru pouvoir briser la profondeur de l’immensité Par ...

La nuit

Quand la lune blanche S'accroche à la branche Pour voir Si ...

La peste

J'ai vu la peste en raccourci : Et s'il ...

La petite infanticide

Ô saisons d'Ossian, ô vent de province, Je mourrais ...

La Prison

« Oh ! ne vous jouez plus d'un ...

La Sérénade

— Oh ! quel doux chant m’éveille ? — ...

La tombe d’Aménophis

Sous son granite noir le pharaon repose Entre la ...

La Ville

Tous les chemins vont vers la ville. Du fond ...

Larmes

Larmes, de nouveau des larmes Unique réponse Impuissante devant ...

Le Bûcheron et La Mort

Le dos chargé de bois, et le corps ...

Le Cauchemar

Vers le vide il se précipite, cet homme dans les ...

Le Christ aux oliviers

Dieu est mort ! le ciel est vide... Pleurez ...

Le Crucifix

Toi que j'ai recueilli sur sa bouche expirante Avec ...

Le Curé et le Mort

Un mort s'en allait tristement S'emparer de son dernier ...

Le départ

Compagnons, détachez des voûtes du portique Ces dons du ...

Le dernier gîte

Je te reviens, ô paroisse natale. Patrie intime où ...

Le goûter

Inspiré par l’auteur russe Ossip Mandelstam. Une imperceptible tristesse A ...

Le jeune malade

" Apollon, dieu sauveur, dieu des savants mystères, Dieu ...

Le merle à la glu

Merle, merle, joyeux merle, Ton bec jaune est une ...

Le mousse

Mousse : il est donc marin, ton père ...

Le musicien

Tintement assoiffé de vie s'atomisant à l'aurore de l'année La ...

Le poète mourant

La coupe de mes jours s'est brisée encor ...

Le rendez-vous

Rendez-vous manqué d’une soyeuse nuit Boule de neige dans ...

Le retrait

Je perçois sous tes traits un vague et ...

Le sang de la coupe

Ô colombe qui meurs dans le ciel azuré, Rouvre ...

Le Soldat

On marche aux sons voilés du tambour. Sur ...

Le Vin de l’Assassin

Ma femme est morte, je suis libre ! Je ...

Les adieux

Le temps m'appelle : il faut finir ces ...

Les Amants de Montmorency

I Etaient-ils malheureux, Esprits qui le savez ! Dans les ...

Les cierges

Ongles de feu, cierges ! - Ils s'allument, ...

Les colombes

Ni tout noirs, ni tout verts, couleur D'espérances jamais ...

Les corbeaux

Les noirs corbeaux au noir plumage, Que chassa le ...

Les corbeaux

Seigneur, quand froide est la prairie, Quand dans les ...

Les étrennes des orphelins

I La chambre est pleine d'ombre ; on entend ...

Les Fenêtres

Las du triste hôpital et de l’encens fétide Qui ...

Les funérailles

Vers la Phocide illustre, aux temples que domine La ...

Les Funérailles du général Foy

À la France Rome, villa Paolina. Non, tu ne connais ...

Les fusillés

... Partout la mort. Eh bien, pas une ...

Les indolents

Bah ! malgré les destins jaloux, Mourons ensemble, voulez-vous ...

Les joujoux de la morte

La petite Marie est morte, Et son cercueil est ...

Les Malheureux

La trompette a sonné. Des tombes entr'ouvertes Les pâles ...

Les malheurs de la révolution

Sors des demeures souterraines, Néron, des humains le fléau ...

Les obsèques de la Lionne

La femme du Lion mourut : Aussitôt chacun accourut Pour ...

Les petits chats

Hier, la chatt' gris' dans un p'quit coin D' ...

Les Tombeaux champêtres

Dans les airs frémissants j'entends le long murmure De ...

Les yeux

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux, Des yeux ...

Let the dead burry their dead

Voici la nuit : je vais ensevelir mes ...

Liberté

Le vent impur des étables Vient d'ouest, d'est, du ...

Lord Byron

Non, tu n’es pas un aigle, ont crié ...

Lucie

Élégie Mes chers amis, quand je mourrai, Plantez un saule ...

L’Âme du Purgatoire

Venise. Mon bien-aimé, dans mes douleurs, Je viens de la ...

L’Attente

À Auguste Vacquerie Au bout du vieux canal plein ...

L’hirondelle du Bouddha

À Edmond de Guerle. Quand son enseignement eut consolé ...

Mais quoi ! déjà les Cieux s’accordent à pleurer …

Mais quoi ! déjà les Cieux s’accordent à ...

Mémoire immortelle

Colombe blanche qui côtoie les cieux Demeure avec les ...

Mors

Je vis cette faucheuse. Elle était dans son ...

Mors et vita

Souvenez-vous des humbles cimetières Que voile aux villages voisins Le ...

Mort !

Les Armes ont tu leurs ordres en attendant De ...

Nativité

D'aucuns ont un pleur charitable Pour Jésus né dans ...

Nourri dès le berceau. . .

(Sonnet sur une de ses parentes qui mourût toute ...

Novembre

Les grand'routes tracent des croix A l'infini, à travers ...

Ophélie

I Sur l'onde calme et noire où dorment les ...

Pensée des morts

Voilà les feuilles sans sève Qui tombent sur le ...

Pensées

Pourquoi s'agitent-ils tellement ceux qui se lèvent avec le ...

Plût-il à Dieu n’avoir jamais tâté

Plût-il à Dieu n'avoir jamais tâté Si follement le ...

Poison perdu

Des nuits du blond et de la brune Pas ...

Pour son tombeau

Ronsard repose icy qui hardy dés enfance Détourna d'Helicon ...

Pourquoi ?

Les couleurs ne sont plus triomphantes. Les musiciens jouent ...

Prière du matin

Le Soleil couronné de rayons et de flammes Redore ...

Prière du soir

Dans l'épais des ombres funèbres, Parmi l'obscure nuit, image ...

Purgatoire

J'ai fait ce rêve. J'étais mort. Une voix dit ...

Quand mon esprit jadis sujet à ta colère

.. Quand mon esprit jadis sujet à ta ...

Qui suis-je ?

Qui suis-je ? D’où je viens ? Je suis Antonin ...

Remords posthume

Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse, Au fond d’un ...

Requiescat in pace

Comme s'effeuille une rose L'amante dolente aux traits Ravagés par ...

Sérénade

Comme la voix d’un mort qui chanterait Du fond ...

Si je trépasse entre tes bras, Madame

Si je trépasse entre tes bras, Madame, Il me ...

Sonnet à une enfant

Tes yeux verts comme l’aube et bleus comme ...

Sonnet morne

Il pleut, et le vent vient du nord. Tout ...

Soupirs épars, sanglots en l’air perdus

Soupirs épars, sanglots en l'air perdus, Témoins piteux des ...

Souvenir

En vain le jour succède au jour, Ils glissent ...

Souvenirs d’enfance

O frère, ô jeune ami, dernier fils de ...

Spleen

Chloroformisée par les stigmates de notre destinée Elle se ...

Sur la mort d’un enfant

L'innocente victime, au terrestre séjour, N'a vu que le ...

Sur la mort de Louis Bouilhet

Il est mort, lui, mon maître; il est ...

Sur la mort du Roi Louis XIII

Sous ce marbre repose un monarque sans vice, Dont ...

Sur trois marches de marbre rose

Depuis qu'Adam, ce cruel homme, A perdu son fameux ...

Sur une morte

Elle était belle, si la Nuit Qui dort dans ...

Testament

Si mon âme claire s'éteint Comme une lampe sans ...

Thaumaturge des enfants

Ton départ abrupt a broyé mon cœur Déchirure extrême Artère ...

Tombeau

Le noir roc courroucé que la bise le ...

Triste vieillard…

(Saint-Lazare) Triste vieillard, depuis que pour tes cheveux blancs Il ...

Tristesse

Au docteur Veyne. Si je pouvais trouver un éternel ...

Un groupe tout à l’heure…

Un groupe tout à l’heure était là sur ...

Une âme devant Dieu

Dis-moi la main qui t’enlève, Ô mon âme, et ...

Une louve je vis sous l’antre d’un rocher

Une louve je vis sous l'antre d'un rocher Allaitant ...

Une Sainte

Chère défunte, pure image Au miroir des neiges d'antan, Petite ...

Usons ici le fiel de nos fâcheuses vies

... Usons ici le fiel de nos fâcheuses ...

Valse mystique

A mon ami Abel Renault. Le soir, quand paraît ...

Vénus

Vénus, La joie est morte au jardin de ton ...

Vieillesse commençante

C'est en vain aujourd'hui que le songe me ...

Voici la mort du ciel…

Voici la mort du ciel en l'effort douloureux Qui ...

Vous m’avez dit, tel soir…

Vous m’avez dit, tel soir, des paroles si ...

Voyage asymétrique

La mer est arrivée au pied de ma ...