Chrysanthèmes

Christophe Bregaint

Sous la mitraille
Chemin tortueux
Dans la grisaille
Pas hasardeux.

Des cicatrices
Larmes de sang
Dans l’interstice
Un être absent.

La mort qui guette
Dans le ciel noir
En fine esthète
Le non-espoir.

Des cris déchirent
La nuit, la vie
La peau transpire
Tout se détruit.

Des chrysanthèmes
Rêves réels
Vie post-mortem
Formes sensuelles.

Christophe Bregaint, 2008

Imprimer ce poème

4 commentaires sur “Chrysanthèmes”

  1. Elixe

    dit :

    La peur de la mort est une plaid gargantuesque qui nous assassine de l’intérieur
    en nous laissant que du dégoût au final
    il faut pouvoir vivre avec sans pour autant en avoir peur

  2. Mercura

    dit :

    juste magnifique ce poeme, qui vous touche vraiment. c’est un poeme tres sincere et en le lisant on le sent !

  3. Jalousie

    dit :

    Magnifique poème.
    Surement un de mes préférés !

  4. Vénus

    dit :

    Tels des notes musicales tes vers font mon âme danser en cadence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *