Départ

Kamal Zerdoumi

Demain dans la boîte aux lettres
sera glissée
mon enveloppe charnelle
Des humains continuent de s’entretuer
pour prouver l’existence d’un destinataire
Certains croient l’avoir trouvé
dans les cimetières
d’autres recueillent des cendres
dans une urne
J’aime cette Terre
mais bientôt
je ne pourrai plus entrer chez moi
l’on m’aura volé les clés
de l’existence
Chaque vie est un exil silencieux
d’où parfois la nécessité
d’une voix différente
qui retentit
dans l’illusion
de nos cieux

Kamal Zerdoumi, 2019

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Départ”

  1. Jacques Vidal

    dit :

    A quoi sert à un homme de gagner le monde si c’est au prix de sa vie éternelle ? Je plains tous ces hommes qui n’ont pas compris que le temps d’ici-bas est éphémère et que tout y est poussière, vanité et poursuite du vent. Bien profiter de sa vie n’est pas accumuler des biens terrestres ou en jouir à l’excès car c’est ici-bas qu’on gagne ou qu’on perd pour l’éternité selon les choix qu’on aura fait ici-bas ! Dieu nous a crée libres et responsables de nos choix. Celui qui construit sur ce qui est instable, corruptible, est comme un insensé qui construirait sa maison sur du sable … Heureux l’homme qui se confie en Dieu !

    « Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, Et qui la médite jour et nuit! Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu’il fait lui réussit.Il n’en est pas ainsi des méchants: Ils sont comme la paille que le vent dissipe. C’est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement, Ni les pécheurs dans l’assemblée des justes car l’Éternel connaît la voie des justes, Et la voie des pécheurs mène à la ruine. » Psaume 1

  2. Jabobker

    dit :

    Le départ est une évidence pour chacun de nous. Malgré tout, il faut bien profiter de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *