Dernières volontés

Sybille Rembard

Partager mon âme
ma dépouille
ma beauté

Léguer mes entrailles
mes organes
mes pensées

Redonner le printemps
l’innocence
l’étincelle

Rallumer la perversité du destin

Mourir à ta place
peut-être
demain

Sybille Rembard, 2011

Imprimer ce poème

5 commentaires sur “Dernières volontés”

  1. eddie

    dit :

    Merci pour ce poème…

  2. Toni Bernos

    dit :

    Très beau il me fait penser à ce morceau dont je cherche l’auteur , si quelqu’un peut me dire :

    Passer comme le vent de la fin du jour,
    Finir comme une idole éclairée de tous côtés,
    Sourire à cette lumière diffuse qui enveloppe les objets de la dénégation,
    Saluer le point de non retour.

  3. michel

    dit :

    Très beau poème!

  4. matmaimb

    dit :

    j’adoooooooooooore
    merci
    merci
    merci

  5. Pauline

    dit :

    Ce poème est très émouvant, très triste aussi, je trouve très positive cette idée de partage. Notre corps comme une partie de l’humanité. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.