Dernières volontés

Sybille Rembard

Partager mon âme
ma dépouille
ma beauté

Léguer mes entrailles
mes organes
mes pensées

Redonner le printemps
l’innocence
l’étincelle

Rallumer la perversité du destin

Mourir à ta place
peut-être
demain

Sybille Rembard, 2011

Imprimer ce poème

5 commentaires sur “Dernières volontés”

  1. eddie

    dit :

    Merci pour ce poème…

  2. Toni Bernos

    dit :

    Très beau il me fait penser à ce morceau dont je cherche l’auteur , si quelqu’un peut me dire :

    Passer comme le vent de la fin du jour,
    Finir comme une idole éclairée de tous côtés,
    Sourire à cette lumière diffuse qui enveloppe les objets de la dénégation,
    Saluer le point de non retour.

  3. michel

    dit :

    Très beau poème!

  4. matmaimb

    dit :

    j’adoooooooooooore
    merci
    merci
    merci

  5. Pauline

    dit :

    Ce poème est très émouvant, très triste aussi, je trouve très positive cette idée de partage. Notre corps comme une partie de l’humanité. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *