Objets



A la louange de Laure et de Pétrarque

Chose italienne où Shakspeare a passé Mais que Ronsard ...

A son livre

Mon livre (et je ne suis sur ton ...

Aimez-vous le passé

Aimez-vous le passé Et rêver d'histoires Évocatoires Aux contours effacés ? Les ...

Alcôve noire

Ces premiers froids que l'on réchauffe d'un sarment, - ...

Alcôve noire

Ces premiers froids que l'on réchauffe d'un sarment, - ...

Aux livres de chevet…

Aux livres de chevet, livres de l'art serein, Obermann ...

Campanile d’Hiver

La vigne endolorie sous le poids des nuages, Pareille ...

Chanson A Boire II

Soupirez jour et nuit sans manger et sans ...

Chevaux de bois

A Pau, les foires Saint-Martin, C'est à la Haute ...

Émail

Le four rougit ; la plaque est prête. ...

Eventail de Madame Mallarmé

Avec comme pour langage Rien qu'un battement aux cieux Le ...

Eventail de Mademoiselle Mallarmé

Ô rêveuse, pour que je plonge Au pur délice ...

Il a vécu

Il a vécu... Il a vécu et il n'est ...

L’horloge

Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt ...

L’horloge arrêtée

Horloge d'où s'élançait l'heure Vibrante en passant dans l'or ...

L’oreiller d’un enfant

Cher petit oreiller, doux et chaud sous ma ...

L’orgue

A André Gill Sous un roi d'Allemagne, ancien, Est mort ...

La cigarette

Aujourd'hui le temps est épouvantable : Il pleut et ...

La coupe

Dans les verres épais du cabaret brutal, Le vin ...

La coupe

Au temps des Immortels, fils de la vie ...

La coupe

Prends ce bloc d'argent, adroit ciseleur. N'en fais point ...

La couronne

Et je voudrais aussi ma couronne d'épines Et pour ...

La flûte

Je n'étais qu'une plante inutile, un roseau. Aussi je ...

La Flûte

I Un jour je vis s’asseoir au pied de ...

La Pipe au poète

Je suis la Pipe d’un poète, Sa nourrice, et ...

La robe de laine

La robe de laine a des tons d'ivoire Encadrant ...

Le balai

C’est un humble balai de chiendent, trop dur Pour ...

Le ber

La campagne, comme autrefois, Avec le bahut, et le ...

Le buffet

C'est un large buffet sculpté ; le chêne ...

Le coeur

Mon coeur tendu de lierre odorant et de ...

Le Cor

I J’aime le son du Cor, le soir, au ...

Le Crucifix

Toi que j'ai recueilli sur sa bouche expirante Avec ...

Le lit

Qu'il soit encourtiné de brocart ou de serge, Triste ...

Le masque

La couronne formidable des rois En s'appuyant de tout ...

Le portrait

Toi que Rhode entière a couronné roi Du bel ...

Le pot de terre et le pot de fer

Le Pot de fer proposa Au Pot de terre ...

Le Thé

Miss Ellen, versez-moi le Thé Dans la belle tasse ...

Le vase

L'ivoire est ciselé d'une main fine et telle Que ...

Le vase brisé

Le vase où meurt cette verveine D'un coup d'éventail ...

Les cierges

Ongles de feu, cierges ! - Ils s'allument, ...

Les Coquillages

Chaque coquillage incrusté Dans la grotte où nous nous ...

Les horloges

La nuit, dans le silence en noir de ...

Les langues

Le russe est froid, presque cruel, L'allemand chuinte ses ...

Les mains

Aimez vos mains afin qu'un jour vos mains ...

Les parfums

Mon coeur est un palais plein de parfums ...

Les stalactites

J'aime les grottes où la torche Ensanglante une épaisse ...

Odelette à son bouquet

Mon petit Bouquet mon mignon, Qui m'es plus fidel' ...

Sonnet grec

C'était un grand sculpteur que le Grec Praxitèle. La ...

Sur un éventail

A Madame la comtesse Potocka Vous voulez des vers? ...

Une gravure fantastique

Ce spectre singulier n'a pour toute toilette, Grotesquement campé ...

Vieux Soulier

En mai, par une pure et chaude après-midi, Je ...

Vitrail

Cette verrière a vu dames et hauts barons Étincelants ...

Voyelles

A noir, E blanc, I rouge, U vert, ...