Le dormeur du val


C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Arthur Rimbaud

34 commentaires sur “Le dormeur du val”

  1. Ludovic a dit :

    20 août 14 à 22:20

    Le seul poème que j’ai aimé a l’école.

  2. Cyriaques a dit :

    30 mai 14 à 12:49

    Je n’oublirai jamais ce poëme, il me rappele un rattrapage de note que j’ai fait en 4ème… J’eu comme surnom “le dormeur du val”, je l’adore!!!

  3. Mary Line a dit :

    28 mai 14 à 18:48

    Vous auriez pas une oeuvre en relation avec Le dormeur du Val?

  4. inconnu a dit :

    31 mar 14 à 5:26

    C’est un super poème, je l’adore !

  5. Ophélie a dit :

    27 mar 14 à 15:16

    Il est super surtout quand l’auteur est ardennais comme moi

  6. Marie a dit :

    11 mar 14 à 20:07

    Très bon poème c’est pourquoi je le prends comme récitation pour la rentrée

  7. anonyme a dit :

    21 fév 14 à 21:24

    J’aime énormément ce poème!!! Il me rappelle mon enfance. C’est pour ca que je le prends pour ma récitation de francais.

  8. Dante a dit :

    29 déc 13 à 19:17

    C’est magnifique…. J’ai fais un détour sur les commentaires, Rimbaud à écrit ce poème à cause de quelque chose de banal. Il avait une quinzaine d’années, il avait encore fugué de chez lui et il se promenait. Il avait croisé un soldat prussien allongé dans l’herbe. Il l’a observé et il lui a fallut longtemps pour comprendre que ce soldat ne dormait pas, c’est quand il s’est allongé à côtés de lui qu’il l’a comprit.

  9. croforde a dit :

    24 nov 13 à 14:45

    J’adore ce poème, il me rappel mon enfance.

  10. jeune collégienne a dit :

    06 nov 13 à 14:21

    J’ai enormément d’affection pour ce poème que j’ai appris en CM2. Hé hop! Dans mon receuil de poèmes!!! :)

  11. anonyme a dit :

    22 oct 13 à 15:02

    Michel.dechamps, quittez ce ton impératif, votre commentaire est également rempli de fautes, vous auriez dû employer “quand” qui est une conjonction, au lieu de “quant” qui est une locution. De plus, le mot “poète” prend bien un accent aigu sur son deuxième “e”. Vous me semblez donc bien mal placé pour commenter de façon suffisante l’orthographe des autres utilisateurs.

  12. Une collégienne a dit :

    05 oct 13 à 14:59

    J’ai beaucoup d’affection pour ce poème dont j’ai l’impression de l’avoir lue toute petite… Je le prend pour ma récitation de français.

  13. michel.deschamps a dit :

    08 sept 13 à 17:38

    quant on parle du plus grand poete français du 19 siècle evitez de faire des fautes de français. michel

  14. SnOow a dit :

    19 mai 13 à 18:02

    Rimbaud transmet la beauté de la nature en décrivant ce paysage qui fait “réver” et décrit un soldat allongé ou l’on apprend de phrase en phrase qu’il est mort. Pour moi, il dénonce surtout la guerre dans les paysages ^^

  15. Jai besoin d’aide a dit :

    13 fév 13 à 17:18

    J’adore ce poeme ! Mais j’ai besoin d’aide… e quoi ce poeme est engagé ? Que défend-t-il ? Que denonce t-il ? Quelle message trasmet Rimbaud ???

  16. salma a dit :

    26 jan 13 à 13:52

    jai des fissons quand je lis ce poeme! il est trop bien

  17. inconnu a dit :

    06 déc 12 à 21:46

    il est très bien et il dénonce un abus

  18. inconnu a dit :

    24 nov 12 à 16:27

    c est facile

  19. merci a dit :

    18 mai 12 à 16:43

    j’ai eu 17 en recitant ce poeme. Je le connait par coeur !

  20. lala a dit :

    18 mai 12 à 16:40

    j’aime bien ce poème

  21. Anais a dit :

    04 fév 12 à 20:52

    J’adore se poème, il est magnifique! En plus c’est un poème a chut.

  22. poésie française a dit :

    23 jan 12 à 20:02

    En quelle année a été écrit ce poème?? SVP répondait moi c pour le français!!!!! :p

  23. Villa a dit :

    05 jan 12 à 23:43

    Voici la musique que m’a inspiré ce poème

    http://www.youtube.com/watch?v=B7eZc61m8ho&feature=youtu.be

  24. hh a dit :

    25 déc 11 à 16:48

    il n”y a pas le recueil dont il est extrait

  25. REVOL a dit :

    15 déc 11 à 17:16

    J’adore ce poème

  26. une lycéénne a dit :

    09 oct 11 à 18:18

    Je n’aime pas spécialement le français , mais celui là c’est un des seuls poèmes que j’aime et que j’apprécie énormément :)

  27. gilles a dit :

    01 juil 11 à 9:02

    Rimbaud détestait l’armée (lire le poème le coeur volé (ou supplicié))

  28. Moiiouimoi a dit :

    27 mai 11 à 11:46

    Oui c’est de la poésie engagée.

  29. tib a dit :

    18 nov 10 à 0:52

    Oui c’est sans doute de la poésie engagée car il dénonce la guerre au travers d’un “jeune homme” c’est a dire qui a toute sa vie devant lui. Mais son sors est plutot triste. Mort a la guerre en etant si jeune.

  30. lydia a dit :

    17 nov 10 à 0:13

    Non, ce n’est pas de la poésie engagée, c’est de la poésie contemplative.

  31. marie a dit :

    11 oct 10 à 18:33

    D’après vous est-ce que c’est de la poésie engagée ?

  32. el inani a dit :

    31 mar 10 à 23:25

    J’en ai eu le coeur gros et les yeux larmoyants.

  33. clèm’s a dit :

    18 oct 09 à 19:56

    Moi de mêmê avec une petite nuance , J’ai eu 19 !^^

  34. Emma a dit :

    17 mar 09 à 18:09

    Je le connais par coeur .. J’ai d’ailleurs eu 15 en Français pour l’avoir récité ..


Laisser un commentaire