Désarroi

Esther Granek

De gaieté en gaieté
J’ai contrefait ma joie

De tristesse en tristesse
J’ai camouflé ma peine

De saison en saison
J’ai galvaudé le temps

De raison en raison
J’ai nié l’évident

De silence en silence
J’ai parlé sans rien dire

De méfiance en méfiance
J’ai douté sans finir

De rancoeur en rancoeur
J’ai brisé l’essentiel

De pensée en pensée
J’ai flétri sans appel

De reproche en reproche
J’ai pétrifié les jours

Et puis de proche en proche
J’ai détruit tout amour…

De pleurs en espérances
J’ai conjuré le sort

De regrets en souffrances
J’ai torturé mon corps

Las…

De nuage en nuage
J’ai construit ma maison

Et d’un seul coup d’orage…

Esther Granek, Je cours après mon ombre, 1981

Imprimer ce poème

17 commentaires sur “Désarroi”

  1. Assaid

    dit :

    J’ai les larmes aux yeux

  2. Claude

    dit :

    Ce poème met un nom à mon mal être. C’est beau et sa explique un peu tout, si on lit entre les lignes.

  3. enneibaf

    dit :

    Presque tout est là ! Exprime, imprime lorsque nous sommes las, pres à baisser la garde.

  4. makhlouf KHELOUFI

    dit :

    De nuage en nuage
    j’ai construit ma maison.
    de la même manière , l’étranger de Baudelaire meuble sa maison intérieure
    de merveilleux et loitains nuages. Heureuse intertextualité? en tout cas poème entrainant. On l’aimerait sans fin…

  5. Méissa

    dit :

    Tres bon poeme j’adore continue !

  6. Carpediem

    dit :

    Et d’un seul coup…l’orage………….

  7. mxrxnx

    dit :

    je trouve ce poéme très touchant , il exprime le ressentiment de beaucoup de gens !

  8. Diallo Yaya

    dit :

    Un poème qui donne la possibilité d’une lecture à vitesse, une lecture coulente, comme de l’eau sur une roche! Et chaque vers lu, donne l’envie de lire son suivant. J’adore! Je me souhaite un jour le génie d’en faire autant.

  9. Maé

    dit :

    Un magnifique poème. Moi même j’en écris et j’espère avoir le niveau d’Esther Granek un jour. C’est une vraie artiste. Je l’admire !

  10. brice london

    dit :

    près de ce poème ,
    loin du désespoir.

  11. arthus

    dit :

    Très beau poeme, mais il finit un peu platement…

  12. jessy

    dit :

    ces mots resonnent comme un tambour mais a essayer de comprendre ma desaroi ses paroles sont vment beaux

  13. makéna

    dit :

    c wouaw j’ai l’impression quel est fait pour moi ce poème

  14. Laurence

    dit :

    Merci de mettre des mots sur la solitude.
    Très beau

  15. stephanie racouchot

    dit :

    sans commentaire…..! c’est ça parfois.

  16. Gaïd

    dit :

    Vraiment bon ce poème.
    Chapeau l’artiste ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *