Savoir

Esther Granek

Savoir parler pour ne rien dire
Et faire en sorte qu’on vous admire
Je vous le dis en aparté
C’est là un gage de succès

Savoir prier. À rien ne croire
Savoir satisfaire aux regards
Je vous l’accorde sans ambages
Ça ne ternit point le plumage

Savoir pleurer au cinéma
Avec un coeur sec comme du bois
Il n’y a point contradiction
Entre ces deux situations

Savoir juger sans s’engager
Savoir promettre sans aider
Voilà judicieuse morale
Qui ne vous fera aucun mal

Savoir mettre ses intérêts
Plus haut que quelque liberté
C’est d’une sage politique
Et qui vous sera bénéfique

Savoir penser : « Comme il canule ! »
Dire : « Près de vous on se sent nul »
C’est là compliment bien tourné
Qu’à bon escient il faut placer…

Savoir…
Savoir parler…
Savoir parler pour ne rien dire…

Esther Granek, Je cours après mon ombre, 1981

Imprimer ce poème

5 commentaires sur “Savoir”

  1. marie michelle

    dit :

    Il faut plutot écrire que parler ! On peut dire des choses sans parler. Le silence parle. Si on parle pour ne rien dire, c est trop superficiel. C’est peut-être son message.?

  2. Mathieu.P

    dit :

    Savoir parler pour ne rien dire… cela resume bien la politique d’aujourd’hui !

  3. perez

    dit :

    Je suis d’accord, très beau poème.

  4. trobisch kataliko

    dit :

    Ceux qui savent ne parlent pas et ceux qui parlent ne savent pas.

  5. JOUVE ROBERT

    dit :

    Super, c’est tout à fait ce qui se passe depuis très longtemps pour pas dire depuis toujours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *