Étoile de la mer

Max Elskamp

Et de vaisseaux, et de vaisseaux,
Et de voiles, et tant de voiles,
Mes pauvres yeux allez en eaux,
Il en est plus qu’il n’est d’étoiles ;

Et cependant je sais, j’en sais
Tant d’étoiles et que j’ai vues
Au-dessus des toits de mes rues,
Et que j’ai sues et que je sais ;

Mais des vaisseaux il en est plus,
– Et j’en sais tant qui sont partis –
Mais c’est mon testament ici,
Que de vaisseaux il en est plus ;

Et des vaisseaux voici les beaux
Sur la mer, en robes de femmes,
Allés suivant les oriflammes
Au bout du ciel sombré dans l’eau,

Et de vaisseaux tant sur les eaux
La mer semble un pays en toile,
Mes pauvres yeux allez en eaux,
Il en est plus qu’il n’est d’étoiles.

Max Elskamp, Salutations, dont d’angéliques

Imprimer ce poème

9 commentaires sur “Étoile de la mer”

  1. Sknensueur

    dit :

    Salut c’est un très jolie poème.

  2. Personne

    dit :

    Parfait

  3. jean

    dit :

    Bonjour, je ne trouve pas la date d’écriture de ce poème. Pouvez-vous m’aider ? Merci.

  4. Jacquie

    dit :

    Très beau poème, surprenant et magnifique.

  5. Personne

    dit :

    Il est grand il y a des rimes et il est long.Parfais quoi!

  6. Stéphanie

    dit :

    Magnifique *-*

  7. inconnue

    dit :

    j’adore trop mais on a déjà choisis une poésie

  8. Luna

    dit :

    J’adore ce poème il est très beau !

  9. Adrien

    dit :

    Enorme et superbe ; Génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *