Lola

Kamal Zerdoumi
Paul Klee, Tête d'enfant, 1938
Paul Klee, Tête d’enfant, 1938


Tu revenais du collège
âme légère de douze ans
Dans le hall de l’immeuble
ton martyr une femme
vingt quatre ans d’âge
agent d’un destin
aveugle

Qu’as-tu enduré durant
ce tragique tête-à-tête
dans cet appartement inconnu
avec cette créature
ô toi pauvre gosse ?
L’on raconte que ce fut
les noces
de la perversion et du sadisme

Tu revenais du collège
à peine éclose à la vie
qui sauvagement
te fut ravie
Des experts se pencheront
sur la part sombre
de cet être
pour tenter de comprendre
l’incompréhensible
qu’une enfant puisse être
la cible
d’un acte en apparence
gratuit

Et moi qui suis père
je songe pauvre Lola
à la souffrance de tes parents
en ce pays de France
devenu soudain leur calvaire

Kamal Zerdoumi, 2022

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Lola”

  1. rolland

    dit :

    Un superbe poème qui touche au plus profond du malheur.

  2. Claude jean marie Ledieu

    dit :

    Quel beau poème, seule la poésie peut traduire tant d’émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *