Magicien

Kamal Zerdoumi

Il transforme le plomb de l’automne
en l’or de l’été
nos rêves monotones
en torrides vérités
Ce n’est ni un homme
ni le voile de l’illusion
pourtant
un peu de nous en somme
d’une vie la conclusion
À l’heure suprême
lorsque l’on entrevoit le bonheur
cet inconnu
son mystère éclairera
votre teint blême
et vous saurez peut-être
pourquoi vous êtes venu

Kamal Zerdoumi, 2022

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.