Femmes

Kamal Zerdoumi

Assoiffées de paroles
elles écoutent
Et le poète
magicien maladroit et blessé
les regarde rêver
Puis il s’en va
dans son monde fragile
emportant leurs sourires
où l’or à la tendresse se mêle
Elles se souviendront de lui
longtemps
Et lorsque réapparu
il se remettra à chanter
ces buveuses de verbe
vampires de l’instant
dissémineront
une fois de plus
les offrandes de son âme
aux quatre vents
de leur mystère

Kamal Zerdoumi, 2022

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.