Clair-Obscur

Christine Larrieu

Sur sportifs millionnaires,
Acteurs oscarisés
Ou stars siliconées,
Ô combien honorés !

Sur le cœur parfois lourd,
De soldats héroïques,
Ou discrets anonymes
Au service d’une Vie.

Sur un cercueil glacé,
Héros si regretté,
Sous le regard noyé
De familles effondrées.

Ainsi au fil des ans,
Sans grand discernement,
Pour Services éminents,
La voici épinglée.

Clair-Obscur effrayant !

Christine Larrieu

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.