Espoir de tendresse

Dominique Bernier

Depuis sa tendre jeunesse,
Le cœur noyé dans l’écume
Blanche, suave et épaisse
Elle avance dans sa brume.

Ses yeux rivés sur la mer,
Le regard sombre et enfoui,
Aux passés durs et amers
Elle ressasse jour et nuit

Son histoire lointaine,
L’histoire de sa jeunesse
Qui décuple ses peines
Et ignore toute tendresse.

Dominique Bernier, 2015

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *