Page blanche

Villebramar

à M….

« Demain, il y aura des chemins
qui vont à Rome
et puis les miens,
qui nulle part ne vont

les chemins de contrebande sur les crêtes
les chemins de traverse
et le tien

avec en fond, la ligne bleue des Vosges,
ou de l’Albère »
Villebramar, inédit

sur la page de garde d’un livre que tu aimais
j’ai écrit ton nom, mon amour

sur la page de garde d’un livre que j’aimais
tu as effacé ton nom, mon amour

avec une simple gomme, nos deux noms
écrits au crayon, mon amour
écrits au crayon

Villebramar, 2020

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *