Conversation

Kamal Zerdoumi

Disséminé dans les lignes
mon corps vous parlera encore
De soie ou de marbre
mes mots
d’un revers de main
chasseront
la poussière des ans
Sous la lampe ou au soleil
votre sourire ou votre air studieux
me donneront la réplique
ô vous mes lecteurs complices
Ainsi va l’écriture
cet élixir de vie ennemie
de la mortelle rature

Kamal Zerdoumi, 2020

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *