Jour final

Chloe Douglas

Avec les yeux fermés
Je te vois
Souriant fier
Plus jeune que ta démarche
Plus âgé que ton savoir
Parce que je ne supporte plus
La pensée que
Je ne pourrais jamais te revoir.

Mon amour inconditionnel
Mon garçon courageux
Avec les pieds de la tranchée gelés
Et la tête fiévreuse
Les oreilles en écho
Et la bouche sèche
La mémoire hurlante
Et les pleurs silencieux
Dans tes bribes de sommeil
Et dans tes rêvasseries
En pleine explosion.

L’odeur de la peur est pire que
La puanteur de la saleté
Trop tard pour calmer ta confusion
Tu es prêt à mourir
Tu as dit toutes tes prières
Et tu as souhaité d’être loin
Pourtant, sur la terre renversée et brûlée
La trompette sonne la fin.

Les ténèbres se sont levées
Et tes yeux sont grand ouverts
Mon garçon bien-aimé va rentrer à la maison
Des larmes de rage et de joie se mêlent
Dans les séquelles de la guerre
Pour la perte et le soulagement
Que le monde va respirer à nouveau
Or le seul feu est dans la cheminée
T’envoyant paisiblement à t’endormir
À la fin de la journée du jour final.

Chloe Douglas, 2018

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *