Amants

Kamal Zerdoumi

Une robe écarlate
sur les mots
draps de soie
Le lit est une brise
où s’unissent mer
et murmures
Flux et reflux
musique de chambre
oubli des morsures
du monde
de son obsédant venin
Le sommeil recouvre
les corps nus
pour voiler
la noble impudeur

Kamal Zerdoumi, 2020

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Amants”

  1. Amal

    dit :

    J’aime ce poème parce qu’il est musical comme a dit Verlaine « De la musique avant toute chose est pour cela préfère l’impair ». La musique est plus proche de la poèsie que ce que l’on peut penser.

  2. Catherine l’Espérance

    dit :

    Ta poésie est belle très belle. Le sujet est fort et on l’aime. Je souhaite que tu continues car je veux te lire encore. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *