Araignée

Kamal Zerdoumi

Tisse ta toile
soleil
dans les branches
de notre nuit
fais naître ta broderie
pour que des nuances
d’arc-en-ciel
y scintillent
après la pluie
Le jardin nous accueillera
avec ses fleurs
à l’âme vermeille
quand sonnera pour lui seul
l’heure où paraît
la merveille
l’homme enfin réconcilié
avec ses frères

Kamal Zerdoumi, 2020

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Araignée”

  1. Giguet Daniel

    dit :

    La réconciliation avec lui-même prélude à la réconciliation fraternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *