Mon cher papa

Stéphane Mallarmé

J’avais appris un compliment,
Et j’accourais pour célébrer ta fête,
On y parlait de sentiment
De tendre amour, d’ardeur parfaite ;

Mais j’ai tout oublié,
Lorsque je suis venu,
Je t’aime est le seul mot que j’ai bien retenu.

Stéphane Mallarmé, Poèmes de jeunesse. (Écrit à l’âge de 12 ans.)

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Mon cher papa”

  1. Abel AGOSSOU

    dit :

    A 12 ans mon cher stéphane, je puis vous dire que vous aviez une belle tête!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.