Mon cher papa

Stéphane Mallarmé

J’avais appris un compliment,
Et j’accourais pour célébrer ta fête,
On y parlait de sentiment
De tendre amour, d’ardeur parfaite ;

Mais j’ai tout oublié,
Lorsque je suis venu,
Je t’aime est le seul mot que j’ai bien retenu.

Stéphane Mallarmé, Poèmes de jeunesse. (Écrit à l’âge de 12 ans.)

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Mon cher papa”

  1. Abel AGOSSOU

    dit :

    A 12 ans mon cher stéphane, je puis vous dire que vous aviez une belle tête!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *