Le soir verse les demi-teintes

Renée Vivien

Le soir verse les demi-teintes
Et favorise les hymens
Des véroniques, des jacinthes,
Des iris et des cyclamens.

Charmant mes gravités meurtries
De tes baisers légers et froids,
Tu mêles à mes rêveries
L’effleurement blanc de tes doigts.

Renée Vivien, Études et Préludes

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.