Voyage du silence

Paul Eluard

Voyage du silence
De mes mains à tes yeux

Et dans tes cheveux
Où des filles d’osier
S’adossent au soleil
Remuent les lèvres
Et laissent l’ombre à quatre feuilles
Gagner leur cœur chaud de sommeil.

Paul Éluard

Imprimer ce poème

21 commentaires sur “Voyage du silence”

  1. Kiai

    dit :

    Sûr
    Intense
    Lumineux
    Eternel
    Noble
    Charismatique
    Epique

    est le sublime Amour…

  2. jojo chrystler

    dit :

    Ce poème m’a transporté vers l’au-delà.

  3. Afrique latine

    dit :

    Le plus beau des dialogues est celui qui s’étale sur des décibels inaudible .

  4. Enis

    dit :

    « Et dans tes cheveux
    Où des filles d’osier
    S’adossent au soleil »

    Sérieusement ?
    SÉRIEUSEMENT ?

    Putain de bordel de merde, le surréalisme, c’est magnifique

    Et à ceux qui demandent une explication, il n’y a rien à comprendre – il faut simplement voir et ressentir

  5. Liloup64

    dit :

    Très beau poème, le silence peut aussi être une très belle preuve d’amour !

  6. morganepasquet

    dit :

    trop triste si ma grand mére serait encore en vis je luis lirais!

  7. Mégane

    dit :

    C’est un poème en vers libre ?

  8. Lepetitehomme

    dit :

    Super beau, mais quelle date ?

  9. azkjcyeuiy

    dit :

    super poeme pour ma petite mémoire

  10. Spykee

    dit :

    Court et cool, parfait pour une récitation de poésie en français ! ;-p

  11. Eleole

    dit :

    Ce texte de Eluard est empreint de sens inexpliquable, mais profond par la pensée de l’imaginaire…de l’amour.

  12. Vavi

    dit :

    C’est très simple : vous avez là une jolie image (une métaphore filée, pour les pédants qui aiment les étiquettes), les cheveux de la femme aimée sont comparés à un champ. Une fois que vous aurez compris cela, le poème devrait vous paraître moins obscur.
    N’oubliez pas qu’Eluard est un surréaliste et qu’il fonctionne donc par association d’idées. La blondeur des cheveux lui évoque le champ, il bascule donc dans l’imaginaire. Pensez, en peinture à Dali, avec par exemple le tableau « Cygnes reflétant des éléphants », ou même au film Le Chien Andalou : l’association d’idées, toujours ! 😉

  13. abdramane

    dit :

    Il me fait vibrer mon coeur !

  14. maxdu12

    dit :

    merci je vois que je ne suis pas le seul a rien comprendre dans ce poeme !!!!!!

  15. aturqui

    dit :

    incomprehensible!

  16. Adèle

    dit :

    Oui, moi aussi j’aurais besoin d’explication car j’aimerais illustrer ce beau poème mais que représenter ? Merci D’avance …

  17. colegien

    dit :

    Bonjour, est-ce que vous pouvez me dire ce que raconte ce poeme ? je n’ai rien compris !

  18. Marion

    dit :

    Bonjour, quelqu’un pourrait-il m’expliquer ce poème?

  19. Chris

    dit :

    Très beau poème enrichi de joie et de bohneur. Paul Eluard a toujours été un de mes poètes préféré. Merci Paul

  20. nounou

    dit :

    c’est du porc ça !!! hi!hi!hi!

  21. français

    dit :

    C’est très beau, très joyeux et enrichissant. Il vous donne le gout de la vie et fait vivre en vous un grand sourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *