A ma fille

Kamal Zerdoumi

Après le sentier et la poussière
nous voici parmi
les plantes immobiles
dans cette préface
à la vallée
cernés
par un silence parfait
« C’est le paradis ici ! »
Ce cri de l’innocence
me libère
des rets de la vieillesse

kamal Zerdoumi
Texte écrit à Casablanca en 2018

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “A ma fille”

  1. Kamal Zerdoumi

    dit :

    Madame,

    Ce message, sorte de bouteille à la mer, de prière dans le vent, me touche profondément. Cela donne plus de légitimité au poème. De plus, le prénom de votre fille, venu de temps lointains, comment pourrait-il ne pas entendre le coeur d’une mère ?

  2. PERRIER

    dit :

    A ma fille Aude, nous ne nous parlons plus, peut être lui arrivera t-il de lire ce poème… Je souhaite qu’elle en comprenne le sens. Je suis sur une rive et elle sur l’autre. C’est pour cela que nous ne comprenons pas, nous sommes différentes l’une de l’autre, voilà la cause, mais il faut qu’elle sache qu’elle reste ma fille. Avec toute ma tendresse, MAMAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *