Littérature

Kamal Zerdoumi

Écrire avec le sang répandu
les maisons qui s’effondrent
l’avenir en ruines
d’une fillette aux cheveux blancs
Écrire comme on sourit
aux maîtres
avec nos signes de traitres
Écrire pour n’être personne
glas de papier
qui sonne
peut-être ce poème
qui de tout délivre
même de soi-même

kamal Zerdoumi

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Littérature”

  1. El younsi Sidi Mustapha

    dit :

    Beau tableau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *