Pour l’exemple

Didier Venturini

pas de clairon
ni de couronne
juste une chanson
celle de Craonne

pour les mutins
d’la der des ders
pour le trop-plein
de leurs colères

chemins des drames
bout du rouleau
poser les armes
l’assaut de trop

jours sans soleils
il fait si froid
même nos sommeils
portent leurs croix

tombe la sentence
du déshonneur
morts pour l’offense
au champ d’horreur

alors adieux
frères de combat
quel douloureux
jour ce trépas

c’est en soldats
que nous mourons
ne laissez pas
salir nos noms

même sans clairon
même sans couronne
reste une chanson
celle de Craonne

Didier Venturini, Memento mori, 2017

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Pour l’exemple”

  1. Mamadou Siré Bah

    dit :

    Cool, c’est très fort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *