Gorges

Kieran Wall

L’eau d’un marine verdâtre
Trompe l’œil
Dessous les ombres albâtres
Des rochers.
Cette tranquille atmosphère
Exiguë
Participe au laisser-faire
Ambiant
Que ponctuent
Les sonneries aquatiques :
Quelque acrobate gagnant
La fraîcheur
Sourde d’une eau hiératique,
Murmurant
Les lézardes de la roche
Dans le temps.

Kieran Wall, Poésies, 2012

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.