Le lotus et l’olivier

Thomas Chaline

Je suis le fruit d’un jardin,
né entre un Lotus et un Olivier
Sous un soleil levant et lumineux.
Je suis ce bonzaï minus,
Entre les pierres millénaires,
Les roseaux et les menthes ;
Qui respire ses belles de nuits
qui me protègent du cueilleur
étranger de passage.

Je suis ce petit cactus
élevé dans une jarre ;
sculptée entre les douces mains
de grands-mères bienveillantes,
Aux épines fracassantes
contre les fourberies malsaines,
Je suis sans pétales, sans fruits et sans graines.

Thomas Chaline, 2016

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *