De l’amour

Nashmia Noormohamed

S’aimer,
Avec la tendresse des enfants,
Le sourire au fond de l’oeil,
L’amitié teintée d’affection.

S’aimer,
Avec la fougue du premier amour,
Main dans la main, aveuglément,
La passion teintée de désir.

S’aimer,
Avec la loyauté des amis fidèles,
Sans un mot, certitude absolue,
Le respect teinté de sincérité.

S’aimer,
Avec malice, gaieté et camaraderie,
Tous ces sourires, rires et fou rires,
Le bonheur teinté de légèreté.

S’aimer,
Avec l’assurance des vieux complices,
Se voir mûrir, se soutenir et se soigner,
La confiance teintée de gratitude.

S’aimer,
Sans faillir, toutes facettes confondues,
Jusqu’aux imperfections, affectionner,
Adoucir l’intensité, là teindre, ici teinter.

S’aimer,
Prendre cet engagement, se promettre,
D’être là, de toujours répondre présent,
Face au quotidien, renoncer à s’enfuir.

S’aimer,
À tout âge, chaque fois, encore plus fort,
S’apprécier et partager en toute sécurité,
Une découverte, un présage, un voyage…

Nashmia Noormohamed, 2016

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “De l’amour”

  1. Juliet

    dit :

    Très beau poème, j’en voulais un pour l’anniversaire de mon fiancé, je l’ai trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *