Siglo de Oro

Villebramar

Siècle d’or

Il y eut Adolf, Joseph et Benito,
avant eux : Francisco !
par tous les Diables de l’Enfer qu’ils soient bénis !
Disaient les uns
qu’ils soient maudits !
Fut-il ensuite admis.

Par bonheur, au Pays
de la Démocratie un brave commerçant nommé Harry
en père de famille gouvernant, appuya
sur le bouton : Hiroshima !

Puis encore une fois : Nagasaki !

Qu’il soit béni
au nom du Père, du Fils, du Saint-Esprit
au nom aussi

de la Démocratie.

Villebramar, 2016

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Siglo de Oro”

  1. FERNANDO DIAS

    dit :

    Sublime et Magnifique… litterature de stérilisation et mémoire.

    Attractive history reflexions : « Siglo de Oro » our Iron Century.

    Se tivesse meditado algo mais, ou até, se tivesse amadurecido mais tempo teria feito um poema imortal. Está a tempo de reconstruir este edifício literário. Ah… a propósito, o comerciante Harry Truman nada sabia do Manhattan Project. Sabiam disso?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *