Pour la peau d’une étoile

Isaac Lerutan

Que les adeptes avides se pourlèchent la face
et que les demi-dieux s’enivrent à contre-coeur
pour la peau d’une étoile, le monde entier s’entasse
autour d’un roi morbide à qui rien ne fait peur

La fleur est condamnée
Le chasseur a tiré

Isaac Lerutan

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Pour la peau d’une étoile”

  1. hugo

    dit :

    Quelqu’un pourrait me donner le receuil s’il y en a un s’il vous plait, ainsi que la date. Merci.

  2. Jean-Paul Blanc

    dit :

    Victoire de la force sur la pensée ? Presque !

  3. Jean de la Rousse

    dit :

    Quelle beauté, les muses se retranchent derrière un cadeau du ciel venu de si loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.