Pour la peau d’une étoile

Isaac Lerutan

Que les adeptes avides se pourlèchent la face
et que les demi-dieux s’enivrent à contre-coeur
pour la peau d’une étoile, le monde entier s’entasse
autour d’un roi morbide à qui rien ne fait peur

La fleur est condamnée
Le chasseur a tiré

Isaac Lerutan

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Pour la peau d’une étoile”

  1. hugo

    dit :

    Quelqu’un pourrait me donner le receuil s’il y en a un s’il vous plait, ainsi que la date. Merci.

  2. Jean-Paul Blanc

    dit :

    Victoire de la force sur la pensée ? Presque !

  3. Jean de la Rousse

    dit :

    Quelle beauté, les muses se retranchent derrière un cadeau du ciel venu de si loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *