Heureux le bon

Jean-Charles Dorge

Rêvez, poussins de l’univers,
Aux doux parfums des fleurs champêtres…
Rangez vos armes de pervers
Tuant le plus beau de votre être !

Pauvres enfants, avez-vous su
Jamais combien l’amour transforme
Un combat de jiu-jitsu
En une danse hors la norme ?

Et vous « gros durs », terreurs des rues,
Songez un peu que l’avenir
Ferme sa porte à votre vue,
Car il ne peut que vous punir !

Heureux le bon, celui qui donne,
Car il ne vole qu’à l’air pur :
On l’aimera pour sa personne
Quand le méchant va droit au mur !

Jean-Charles Dorge, L’Exil du jour, 2008

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Heureux le bon”

  1. tatima

    dit :

    Magnifique, aérer et rythmé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *