Sans bruit

Kamal Zerdoumi

L’aurore
coule
dans nos rêves
taris
Nos corps obscurs
attendent
les premiers rayons
la rosée prend congé
de l’éveil des promesses

Bientôt se disloquera
le nuage de plomb
le peuple verra
la lumière

Kamal Zerdoumi

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Sans bruit”

  1. Marie-Noëlle

    dit :

    Bonjour au Poète Kamal Zerdoumi
    « Sans bruit »
    Cette magie de la renaissance… En voici un poème d’Espérance !
    Humaine éclaircie. Merci.

  2. Zerdoumi

    dit :

    Vous n’avez rien compris. Des poètes plus illustres que moi – je ne suis qu’un petit prince – ont écrit des poèmes supposés hermétiques : ce sont les plus grands. (Re) lisez la « La lettre du voyant » de Rimbaud (celle qu’il adressa à Paul Demeny). Tout est dit dans cette lettre sur ce qu’est l’entreprise poétique (et sur ce qu’elle n’est pas).

  3. princesse

    dit :

    Je n’ai rien compris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *