Chanson A Boire I

Nicolas Boileau

Philosophes rêveurs, qui pensez tout savoir,
Ennemis de Bacchus, rentrez dans le devoir:
Vos esprits s’en font trop accroire.
Allez, vieux fous, allez apprendre à boire.
On est savant quand on boit bien:
Qui ne sait boire ne sait rien.

S’il faut rire ou chanter au milieu d’un festin,
Un docteur est alors au bout de son latin:
Un goinfre en a toute la gloire.
Allez, vieux fous, allez apprendre à boire.
On est savant quand on boit bien:
Qui ne sait boire ne sait rien.

Nicolas Boileau, Poésies

Imprimer ce poème

4 commentaires sur “Chanson A Boire I”

  1. alain le sténanais

    dit :

    Bonjour,
    J’étais ce matin à la recherche d’un poème sur l’ivresse…
    Et puis le nom de ce poète m’a attiré…
    Boileau… Bois l’eau…

    Comme un pied de nez quoi, comme un Pont entre:
    – visible et invisible
    – discible et indiscible
    – possible et impossible
    – […]

    Alors je l’ai choisi…

  2. Laurent

    dit :

    Bonjour, pour répondre à @Grea. Il est probable qu’il n’y ait pas de musique du temps de Boileau. En revanche on peut trouver une intéressante mise en musique beaucoup plus tardive, par Camille Saint-Saens, sous le titre « Chanson à boire du vieux temps ».

  3. Grea

    dit :

    Si ce poème est une chanson pourrions nous retrouver trace de la partition ?

  4. Linda Johannesson

    dit :

    Merci Paul Eluard, ce poeme me fait penser aux poemes d´Omar Khayam. Je suis entierement d´accord et je continue de louer la bienfaisance du vin rouge. Vive le vin!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.