L’oeuvre

Esther Granek

Une onde. Un courant.
Un souffle envoûtant.
Un germe latent…
L’oeuvre ?

Un flux. une transe.
Pulsions. Jouissance.
Ferveur. Et souffrance…
L’oeuvre ?

Feux insoupçonnés.
Pudeur entamée.
Ardeurs déployées…
L’oeuvre ?

Tumulte intérieur.
Enfer et bonheur.
Naissance en douleur…
Enfin ! L’oeuvre !

Joyau ou navet.
Honneurs. Ou sifflets.
Silence. Ou succès…
L’oeuvre.

Et puis… page close.
Classée est la chose.
S’annonce la pause…

Désarroi soudain.
Et désert sans fin.
Que gris, ce chemin !

Un matin pourtant,
une onde, un courant…
un souffle envoûtant…
un germe latent…
un flux obsédant…
État… délirant…
L’oeuvre ?

Esther Granek, De la pensée aux mots – 1997

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “L’oeuvre”

  1. Esther

    dit :

    Bien, et la date d’apparition ?

  2. Mimi Laura

    dit :

    j’adore!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *