Souvenirs

Guy de Maupassant

Voyez partir l’hirondelle,
Elle fuit à tire d’aile,
Mais revient toujours fidèle,
A son nid,
Sitôt que des hivers le grand froid est fini.

L’homme, au gré de son envie,
Errant promène sa vie
Par le souvenir suivie
De ces lieux
Où sourit son enfance, où dorment ses aïeux.

Et puis, quand il sent que l’âge
A glacé son grand courage,
Il les regrette et, plus sage,
Vient chercher
Un tranquille bonheur près de son vieux clocher.

(Rouen, 1869)

Guy de Maupassant, Poésie Diverses

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Souvenirs”

  1. Dominique

    dit :

    Voici comment connaître une ville connue grâce à la prose légère de gui de mots passants

  2. lynda

    dit :

    Sérieusement c’est super cool comme c’est écrit !

  3. moi

    dit :

    wow!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *