A l’horizon

Didier Sicchia

J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia, La rhétorique de l’ineffable, 2010

Imprimer ce poème

13 commentaires sur “A l’horizon”

  1. Le Poète Gameur

    dit :

    C’est beaucoup trop répétitif.

  2. I’m pas doué

    dit :

    quelqu’un pourrait t’il m’expliquer le sens de « Tephillim tympanon »

  3. Liloup64

    dit :

    Un peu long et répétitif, je dirai comme méli-mélo24
    Dommage car on ressent quelque chose de fort en le lisant, le désir d’évasion peut etre ?

  4. méli-mélo24

    dit :

    Il est bien, j’adore, mais ce qui me gêne c’est qu’il est un peu répétitif, à mon goût.

  5. liclem

    dit :

    trop cool

  6. DANY

    dit :

    qui peut me donner la date de naissance de DIDIER SICCHIA
    MERCI INFINIMENT

  7. abby

    dit :

    tres beau poeme!!!!! je regarde ces poemes parce que ma prof de francais me fait faire des recherches!!!!!merci!!

  8. JEROME

    dit :

    J’adore ce poème! franchement le poète arrive a mélanger plusieurs style et nous décrit le bateau et la mer de telle sorte que sa me fait rêver.

  9. Quentin

    dit :

    lololololo ce poème est superbe !!!

  10. Eloïse

    dit :

    Bonjour, je fais des recherches sur les poèmes liés à la mer. Il me faudrait des informations sur l’auteur de ce poème, Didier Siccha, mais je ne trouve rien. Si vous pouvez me dire au moins ses dates, je vous en serais reconnaissante, merci !

  11. RENDETZKI Carl

    dit :

    Ce poème est super il évoque vraiment la mer et le voyage

  12. Fiodor

    dit :

    Objectivement, c’est très classique, presque cacochyme. Le style repose sur une construction réfléchie, car l’auteur compose la dernière strophe en joignant les premières phrases de chaque vers précédents. Il y a du voyage dans ces mots, un souci d’évasion, probablement aussi une seconde lecture ++

  13. louis

    dit :

    Pouvez vous me dire le courant litteraire et/ou le mouvement litteraire de ce poeme? merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *