Tour

Guillaume Apollinaire

A R.D.

Au Nord au sud
Zénith Nadir
Et les grands cris de l’Est
L’Océan se gonfle à l’Ouest
La Tour à la Roue
S’adresse

Guillaume Apollinaire, Ondes, Calligrammes 1918

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *