Liberté


Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard, Au rendez-vous allemand, 1945, Les Editions de Minuit

100 commentaires sur “Liberté”

  1. ivanisevic a dit :

    13 sept 14 à 20:50

    Ce poème est magnifique, il fait ressentir des choses aux personnes qui l’ecoutent, c’est juste incroyable !

  2. Anastadie a dit :

    02 sept 14 à 20:37

    C’est un poeme extraordinaire qui laisse des sentiments profonds. On comprend que la liberte se trouve partout, c’est un coin de notre ame, c’est une condition de la nature. Il sera un peche de passer la vie sans connaitre la liberte, l’etat de tous les etats.

  3. Alexia a dit :

    11 juin 14 à 21:44

    ce poème est juste magnifique *.* je suis en 3ème, et on l’a étudié cette année en français, maintenant je fais que de le répéter ce poème ^^ Best poem ever <3

  4. Selvaratnam Selvaratnam a dit :

    04 juin 14 à 16:49

    j’aime vraiment cette poésie car vous pouvez être mort et vous etes courageux, je ne sais pas comment vous faites pour écrire tout ça. 21 strophes, toutes mes félicitations, vous êtes le meilleur !
    Akash

  5. alexis a dit :

    03 juin 14 à 22:13

    je suis en première et je viens de le citer dans ma dissertation. Souvenir de CE2! Magnifique poème je ne m’en lasserai jamais

  6. Maryrose a dit :

    03 juin 14 à 14:23

    Incomparable, inoubliable….tout simplement…

  7. Lisa a dit :

    25 mai 14 à 13:44

    Comment expliquer ce que l’on ressent en lisant ce poème? Il résonne en nous comme si on l’avait toujours connu et nous touche au plus profond de notre âme… Que “Liberté” soit “génial”, “trop cool” ou “énorme” il est tout simplement beau.

  8. Alice a dit :

    14 avr 14 à 19:04

    Génial ce poème, félicitations Paul Eluard ! Je me retrouve dan ces phrases ! J’adore la poésie et je suis en train d’apprendre Liberté à l’école. Je suis en CM2 et j’adore !!!

  9. Angeliqua a dit :

    11 avr 14 à 19:57

    enfin !!! Voilà je l adore

  10. sergeî a dit :

    01 avr 14 à 22:58

    En fait Paul Eluard voulait terminer en nommant sa dulcinée ( hé oui c’est un poème d’amour) dommage qu’il y avait la guerre….il a dût changé le titre et la fin

  11. cd a dit :

    28 mar 14 à 20:49

    J’ai adoré quand je l’ai écris en entier.

    Sur ma liberté de vivre
    j’écris ton nom

    merci Paul Eluard mort 18 novembre 1952

  12. Arthur Téran a dit :

    26 fév 14 à 14:32

    La liberté… Qui est-elle vraiment? Ce pouvoir si fragile, si puissant entre les mains des Hommes, qui la menace à chaque instant. Poème, ode à la liberté, appel aux partisans, non pas comme un chant de guerre révolutionnaire, mais comme une lettre d’espoir aux citoyens oppressés pour redonner cette force, refrain incessant au bourdonnement intensif. Elle est le nectar du calice de la paix façonné avec la bonne entente entre les Hommes, tous frères, tous cousins, tous pareils et différents… Pas déçu de l’avoir pris pour l’épreuve de l’histoire des arts.

  13. Bounar a dit :

    25 fév 14 à 21:21

    Les commentaires ? c’est terrifiant !

  14. Susie Reynolds a dit :

    23 fév 14 à 19:41

    Liberte, c’est d’etre seul mais connecté quand on le veux.

  15. Youssabba a dit :

    18 fév 14 à 13:12

    Le message dont ce poeme diffuse traverse temps et espace en transpeçant les plus froids. Il appese l’esprit, invoque et évoque la paix et la stabilité…

  16. Elodie a dit :

    15 fév 14 à 19:02

    Bonjouralors moi je suis en classe de 3ème et j’ai choisi cette oeuvre à l’histoire des arts et j’ai trouvé une version de ce poème avec 14 strophes et il y a cette version avec 21 strophes laquelle prendre? aidez moi svp

  17. elisa a dit :

    05 fév 14 à 23:31

    Franchement ce poème est genial, meme si il est trop long, il est genial, je ne vois pas comment certaines personnes ne l’aime pas et merci à mon prof m.montalvillo de me l’avoir fait decouvrir. I love you liberté, merci Paul Eluard d’avoir inventé ce poème il est trop bien.

  18. Anais a dit :

    05 fév 14 à 19:56

    Long et triste, mais, si non trop bien !

  19. Camille a dit :

    05 fév 14 à 19:54

    Bien, mais long :)

  20. juju lol :D a dit :

    31 jan 14 à 9:22

    j’adore mais ce n’est pas facile !

  21. Michel juan a dit :

    30 jan 14 à 23:53

    je suis en total accord avec Maria (qui a écrit ici le 25 janvier ) . ces poètes ont eu le mérite de se révolter , à une péoque où ce n’était pas simple , et n’avaient aucune complaiance pour Staline (j’attends des preuves du contraire ) . Qui en est capable aujourd’hui ?
    Michel

  22. toky bel’ou a dit :

    30 jan 14 à 12:30

    trop bien ! (y)

  23. ridha a dit :

    29 jan 14 à 20:54

    C’est un poème qu’il fallait qu’on apprenne au primaire, je me rappelle de quelques strophes, mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi faire apprendre ça à des enfants qui ne peuvent disserter dessus ?

  24. Maria a dit :

    25 jan 14 à 13:51

    Ni Eluard ni Aragon n’ont tué 80 millions de personnes. Tu confonds avec Staline, et je crois que tu devrais réviser ton histoire du surréalisme.
    C’est un poème de résistance au régime de Vichy. De plus Aragon et Eluard étaient médecins sur les fronts de la première Guerre. Dire qu’ils sont responsables du régime totalitaire stalinien est un raccourcis dangereux. Staline n’était pas marxiste.
    Car dans ce cas là, disons que nous sommes tous des assassins, et que nos fringues de marque et nos égoïsmes personnels vivent du sang et de la vie de gens qui sont condamnés à survivre dans la boue, à être malade et à voir mourir leurs enfants. Quelles sont les petites mains qui ont assemblés les pièces de nos ordinateurs ?
    Les raccourcis sont bien faciles. Plutôt que de balancer des horreurs sous ce poème d’Eluard, tu ferais mieux de te renseigner et de nous faire partager un point de vue d’historien. Aragon et Eluard ont fait partie de ceux qui ont envisagé une poésie de la Résistance, portée par des idées communistes, pas stalinistes et totalitaires.
    Le problème important que pose le mélange des sphères de l’art et de la politique est celui d’une poétique engagée dans laquelle la métaphore, même violente, est omniprésente. Le surréalisme a voulu être l’art révolutionnaire s’opposant au fascisme et au capitalisme bourgeois. Grand projet bien difficile et rudement mené. Qui en serait capable aujourd’hui ?
    D’autre part Aragon et Eluard, et tous les surréalistes au PC se font virer du Parti Communiste en 1933. Le groupe des surréalistes sera anti-staliniste jusqu’au bout, et suite à la nouvelle adhésion d’Eluard au parti, les surréalistes se chargeront bien aux-mêmes de rappeler dans une lettre ouverte à Eluard les procès de Prague.
    D’autre part, si tu veux parler de l’affaire Aragon et de son poème “Front rouge”, le PC comme les surréalistes rompent avec Aragon à sa publication. Jusqu’où peut-on résister au fascisme ? Jusqu’à la mort. Jusqu’où peut-on résister au fascisme dans un poème ? Jusqu’à la violence verbale la plus extrême. Et ce même si certains poèmes de gauche sont gauches, n’oublions pas que le surréalisme est un groupe d’avant-garde artistique et littéraire, qui se pose avant tout en rupture avec l’ordre établit.

  25. AMIS VEAU a dit :

    22 jan 14 à 15:00

    Pourtant le petit père Paul il en a écrit des bêtises avec son frère d’armes de destruction massive communistes Aragon… faut pas oublier non plus ! chanter la liberté quand on est responsable de 80 millions de mort c’est un sacré challenge ! Bravo Paulo t’es cocu mais t es gonflé !

  26. amrouche a dit :

    21 jan 14 à 13:14

    j’adore ce poême

  27. Frédéric a dit :

    17 jan 14 à 0:20

    Heureux de voir ce texte partagé à des enfants, il est si important… Si vous devez l’apprendre par cœur, renseignez vous sur les raisons qui ont poussé Paul Eluard à l’écrire, c’est un cri du cœur vers la vie, vers l’amour, une arme pour soulever une population contre l’injustice et la terreur! Ce poème doit vous donner des ailes pour défendre nos valeurs de fraternité, d’entraide, de reconnaissance de chaque être humain. Un jour viendra peut être où il faudra se battre… Si vous comprenez ceci, vous aurez plus de facilité à le retenir.

  28. Poète a dit :

    03 jan 14 à 16:24

    Ce poème est sublime …Rien d’autre à dire que beau,émmotionel…Magnifique quoi !!!

  29. Chloé Arlès a dit :

    26 déc 13 à 13:30

    J’aime bien ce poème il est un peu difficile.
    Je l’apprends en CM1.
    Je dois l’apprendre pour le 6 janvier 2014.
    J’aime bien la dernière strophe “par le pouvoir d’un mot je recommence ma vie suis né pour te connaître pour te nommer LIBERTE”.
    C’est un long poème que j’aime bien.

  30. Leslie a dit :

    23 déc 13 à 18:32

    Pour réponse à “La-minute-du-prof-de-français :P”

    On touche ici au fondamental de tout art, dans ce qu’il a de plus sacré. Un instant dans l’histoire personnelle ou dans celle de l’humanité crée la condition de créer. Cet événement n’est que le souffle qui permet à une vérité, une justesse de s’exprimer. Ce poème transcende le contexte historique, tout comme les peintures sacrées chinoises transcendent les doctrines bouddhistes et taoïstes, tout comme on peut être ému par un chant traditionnel africain en ayant grandi en Sibérie.

    La liberté est liberté, tout comme l’amour et amour, tout comme la création est création - universelle et transcendante.

    Alors oui, je pense que “génial” ou “j’adore” sont des commentaires qui ne sont pas moins valables que de longues dissertations ou que ceux qui prennent en compte le contexte de l’époque. Ils expriment un ressenti.

    Au lieu de s’offusquer du déracinement historique du poème, apprécions la vérité de son essence qui parle à toutes les générations, à différentes cultures - trouvant écho à différentes profondeurs de l’être selon la sensibilité de chacun.
    Laissons les gens apprécier avec leur regard la manière dont l’auteur retranscrit l’intangibilité d’une aspiration qui est fondamentalement ancrée en chacun de nous.

    C’était la minute de la fille qui pense que les profs feraient mieux d’essayer d’inspirer plutôt que de décourager (involontairement).

  31. hammi a dit :

    21 déc 13 à 17:13

    J’adore ce poème, je suis en cm2 et je le trouve trop cool.

  32. RÉGNON georges a dit :

    20 déc 13 à 12:05

    Ce poème est formidable, je l’ai appris en 1953 à l’école.Je crois que c’est un poème qu’il faut placer dans le contexte de cette époque.

  33. patemdo a dit :

    21 nov 13 à 12:28

    Je suis une vielle dame de 75 ans mais depuis l’âge de 10 ans ce poème éveille en moi une chaleur ardente et m’apporte aujourd’hui encore bien du réconfort car je sais que nous sommes des milliers à vibrer à sa lecture.

  34. Quentin Pasquier a dit :

    14 nov 13 à 16:40

    L’écran de mon ordinateur devient sale, je n’en peux plus de regarder ce magnifique poème. Il est source d’inspiration extrement profonde pour moi. Certes je suis jeune, mais pas besoin de grandir pour apprécier cette littérature hors du commun!

  35. marwa khaouili a dit :

    27 oct 13 à 16:03

    très joli poéme

  36. Paul Gerson a dit :

    20 sept 13 à 9:34

    Ce poème m’inspire, m’impressionne et me donne envie. La liberté décrite dans ce poème fait grandir en moi cette envie de liberté.
    Bravo et merci à Paul Eluard.

  37. Pour de vrai? a dit :

    28 août 13 à 8:36

    Ah la France, ses poèmes! et ses doctes professeurs de francais qui n’arrivent pas à apprécier que des élèves aiment simplement ce poème… “trop génial ce poème” peut sembler un commentaire pauvre en rhétorique ou grammaire, mais au moins cela montre que la sensibilité de la jeunesse reste intacte et que de grands poètes sauront toujours toucher le coeur des gens, quelque soit leur niveau d’éducation. Qu’en penserait Eluard?

  38. lecourtoisdesmontagnes a dit :

    23 juil 13 à 23:59

    Très beau poème il a écrie ce poème lors de l occupation
    allemande ce qui explique le style et le titre
    ciao tout le monde

  39. Caroline a dit :

    11 juil 13 à 0:30

    Juste magnifique! Vraiment un très beau poème!

  40. lisa nicolas a dit :

    01 juil 13 à 16:26

    je l’apprend en cm2 et franchement j’ai pas hate de la faire du tout ^^

  41. bruyneel a dit :

    27 juin 13 à 17:24

    ce poème est excellent ma prof de français me l’a fait étudier en classe et je pense que vous avez vous aussi remarqué l’allusion à Jean Moulin vers 27
    je l’ai choisi comme oeuvre pour l’épreuve d’histoire des arts mais malheureusement je ne suis pas tombé dessus

  42. yannou a dit :

    12 juin 13 à 20:09

    super j’adore!!!!!!!!!!!!!!
    :)

  43. merinata a dit :

    05 juin 13 à 14:37

    J’adore ce poeme

  44. cloé rémarre a dit :

    29 mai 13 à 16:03

    j adore se poeme je suis entrain de l apprendre en cm1 et franchement j ai hate de le riciter devant la classe

  45. aNoNyMe a dit :

    24 mai 13 à 21:30

    sur les bd d’aberzo
    sur les livres de J.K rowling
    sur les livres d’école
    sur des douces lèvres
    j’écris ton nom

    moi aussi je peux le faire. moins bien mais je peu le faire

  46. aNoNyMe a dit :

    24 mai 13 à 21:28

    Bien ! Je l’ai étudié en cours. Je suis un fan de poésie. J’en lis tous les jours pour améliorer mes connaissaces. Slt a tous !

  47. Drake a dit :

    20 mai 13 à 13:08

    Cependant merci de l’avoir mis sur ce site, c’est vraiment une idée géniale;)

  48. Drake a dit :

    20 mai 13 à 12:59

    Magnifique poème, vraiment très beau…

  49. abcd a dit :

    19 mai 13 à 16:18

    J’ai étudié ce poème en cours et notre prof de francais nous a donnés un exercice qui était d’écrire un poème à la manière d’Eluard. J’ai beaucoup aimé faire cette exercice car j’aime bien écrire des poèmes qui défendent des causes mondiales et importantes. Dans notre classe il y avait des thèmes différents comme: la pauvreté, l’égalité, la vie, la pollution, la maltraitance…
    Pour en revenir à ce poème, j’ai vraiment aimé l’étudier, c’est un très beau poème.

  50. lauraamar a dit :

    14 mai 13 à 18:32

    je voudrais savoir si c’est un poème engagé, merci d’avance

  51. anonyme a dit :

    11 mai 13 à 12:11

    Magnifique poème, j’avais les larmes aux yeux lorsque je l’ai lu. Mais, je doit faire une lettre ouverte et je ne sais pas très bien quoi mettre dans ma lettre.
    Pouvez-vous m’aider ?

  52. tiitah lova a dit :

    30 avr 13 à 6:01

    liberté est un poéme ki fé réfléchir ki donne des émotion c un bon poemme ki di la vérité jaime ce poemme depui ke jai 7 ans c mon pere ki me la apri pour la premier fois et jlui remerci………………miiiirciiii papa jetaime fort :)

  53. selena gomez a dit :

    28 avr 13 à 19:06

    Amazing.

  54. claudie.champarnauda a dit :

    28 avr 13 à 16:58

    ASSEZ COOL GENIAL. NON ce ne sont pas les mots qu’aurait voulu ELUARD. le manque de liberte en1942 se traduisait par des mots sombres et sobres et par le silence …des refuges écroulés ..des phares detruits–ou le contraire??- allez voir le tableau de Fernand Leger .

  55. Ester walet a dit :

    23 avr 13 à 15:58

    Paul Eluard ce poème es tout simplement fabuleux. Bravo tu n’a pas vécu pour rien. J’ai été honoré et enjaillit quand mon professeur ma demandé d’exposer votre poème, une fois de plus bravo

  56. Nathalie a dit :

    23 avr 13 à 0:24

    A propos de la longueur de ce poème, un de mes amis, historien, m’a expliqué que, grâce à elle, le poème a pu être publié officiellement, en juin 1942 malgré la censure, par la revue Fontaine et être ainsi diffusé dans la zone sud. Son titre original, repris pour l’occasion, “une seule pensée” et la multiplication des strophes auraient incité les censeurs à ne pas le lire jusqu’au bout croyant qu’il s’agissait là d’un poème dédié à une femme.
    Si tout cela est vrai, et je veux le croire, il faut alors se réjouir qu’il soit si long !

  57. selena gomez a dit :

    10 avr 13 à 11:39

    c’est trop long

  58. Anaelle a dit :

    03 avr 13 à 18:39

    Je l’ai apprise en CM2 Et quand ma maîtresse me l’a réciter , j’en était a pleurée de bonheur . Ce poème est très sensible et très touchant ! Mille Bravo a Paul Eluard !!

  59. tota a dit :

    03 avr 13 à 18:19

    J’aime ce poème.

  60. La-minute-du-prof-de-français :P a dit :

    31 mar 13 à 16:10

    Je pense que c’est à la limite du sacrilège que de laisser un commentaire comme “C’est trop génial” sur ce poème. Ce poème n’est pas “génial”. Il a été écrit dans un contexte de guerre, incluant les privations, le danger constant qui pesait sur les Résistants. Certes, ce poème est beau. Cependant, on ne garde pas suffisamment la mémoire du moment où l’auteur l’a rédigé. On se contente d’un soupir lorsque le professeur de français nous dit qu’il faut l’apprendre par cœur. Un soupir ! Ce poème, tout le monde devrait le connaître. Je ne parle pas de l’aimer - encore que ne pas l’aimer signifie ne pas le comprendre -, simplement d’avoir du respect.
    C’était la séquence “vieux-prof-de-français-aigri” du jour. ^^

  61. rayan a dit :

    28 mar 13 à 20:02

    Tu as fait un super beau poème bravo !

  62. nawel a dit :

    24 mar 13 à 14:13

    j’adore ce poème. Il est un peu long mais trop cool !

  63. andrée-anne a dit :

    21 mar 13 à 20:11

    Wow! Nous avons étudié ce poème en classe cette semaine et encore aujourd’hu. Il m’a donné beaucoup d’inspiration. Malgré sa longueur, je l’ai adoré!

  64. marine a dit :

    03 mar 13 à 16:56

    j’adors ce poeme. Il nous met les larmes aux yeux !

  65. amrouche a dit :

    17 fév 13 à 16:49

    cette poesie est trop longue

  66. adrien2033 a dit :

    13 fév 13 à 17:18

    j’aime beaucoup ce poème il est peut être long mais il nous apprend ce que c’est la vrai LIBERTE et que on a de la chance d’être libre (petite penssée au personne d’autre pays qui ne sont pas libre et tout les autres…) et que ont doit profiter de cette liberté mais pas trop quand même !! ;)

  67. Mathou? a dit :

    09 fév 13 à 12:48

    J’adore ce poème ! Il est vraiment très emouvent et très beau je ne suis que en 4ème mais j’arrive à reconnetre les beau poème et celui si en est un ! Les plus poème sont ce qui on quelque chose a dire et celui si a plein de belle chose a dire ! Je l’utilise pour toute mes récitation de poésie même si il est un peu long c’est cela qui fais sont charme ! À aimé !

  68. wesu wesh maquis y a pas de sushis59 a dit :

    28 jan 13 à 15:53

    Beaucoup d’entre vous parle de la longueur sans montrer ce qu’elle lui apporte.la longueur n’est pas avant tout à apprendre, mais à intégrer dans son être profond. La longueur est si importante. Oui, la longueur a oublié tant d’endroit où elle doit être écrite mais tout ces petits rien ou ces grandes choses, elle les sublime par la longueur qui invite à la vie, puisque sans cette longueur, tous ces éléments de son univers ne vibreraient pas. C’est une liste des éléments d’un monde dont la beauté est révélée par la longueur. C’est pourquoi ce sexe nous touche tant. cette longueur, nous la connaissons mais elle se fait redécouvrir à travers des yeux amoureux, ceux que nous pourrions avoir. Cette longueur nous la sentons nous appeler, elle nous est destinée par “la bonne personne”. Nous soupirons tous pour cette longueur si pure et présente, si innocente. On sent bien la longueur inspirée par l’amour, cette longueur à soit-même, et le paradoxe d’un monde perfectionné par cette longueur, par son simple nom.

  69. gabrielle a dit :

    25 jan 13 à 22:30

    Zaz,
    C’est bien dit, bien écrit!
    Tout le monde ne peut pas en faire autant, il faut connaître ces sensations, ces emotions pour en parler!
    tu as du vivre des choses!

  70. lolomasse57 a dit :

    12 jan 13 à 19:27

    ce poème est bien mais long je trouve que ce poème est vraiment génial

  71. mine a dit :

    07 jan 13 à 21:04

    j’ai 18ans donc je pense que cette poésie est trop oléolé pour cette jénérations mais ces bien pour les cours

  72. Coeurdepirate a dit :

    04 jan 13 à 22:45

    Magnifique poéme,trés émouvant !! Je l’utilise pour le recueil de poémes que j’ai a faire en 4éme <3

  73. ds a dit :

    04 jan 13 à 21:06

    suis daccord avec zaz, il ne faut pas qu’apprendre les poesies, il faut avant tout les comprendre je pense…

  74. Jacques a dit :

    04 jan 13 à 18:27

    À écouter l’adaptation de Francis Poulenc magnifique aussi

  75. Zoubir a dit :

    15 déc 12 à 20:09

    Ce poême me rappelle ma jeunesse au temps où j’étais en 6è année primaire , au temps des bonnes et adorables coutumes de nos parents.Tout était nature et joie …………liberté.Qui dit mieux ?

  76. zaz a dit :

    11 déc 12 à 0:37

    Beaucoup d’entre vous parle de la longueur de ce poème sans montrer ce qu’elle lui apporte. Les poèmes ne sont pas avant tout à apprendre, mais à intégrer dans son être profond. La longueur de cette poésie est si importante. Oui, Paul Eluard a oublié tant d’endroit où ce nom doit être écrit mais tout ces petits rien ou ces grandes choses, il les sublime par Le Nom qui invite à la vie, puisque sans ce nom, tous ces éléments de son univers ne vibreraient pas. C’est une liste des éléments d’un monde dont la beauté est révélée par l’être aimé. C’est pourquoi ce texte nous touche tant. Ces éléments, nous les connaissons mais ils se font redécouvrir à travers des yeux amoureux, ceux que nous pourrions avoir. Ces mots nous les sentons nous appeler, ils nous sont destinés par “la bonne personne”. Nous soupirons tous pour un amour si pur et présent, si innocent. On sent bien la souffrance inspirée par l’amour, cette mort à soit-même, et le paradoxe d’un monde perfectionné par cette personne, par son simple nom.
    “Je suis né pour te connaître
    pour te nommer
    Liberté”…

  77. gharbi boualem a dit :

    08 déc 12 à 9:00

    ce poeme me rapel les annees du college en 1975 a draa el mizan avec mr limane ……..

  78. Zahra a dit :

    04 déc 12 à 23:42

    Ce poème est très beau, c’était le thème de la présentation orale d’une de mes amie en 5eme année, il était aussi dans un de mes cahiers d’étude en 4eme, il m’a accompagnée tout mon secondaire et avait sa place dans un de mes recueil de poème. Ce poème me touche beaucoup aujourd’hui.

  79. Nathalie a dit :

    18 nov 12 à 13:28

    Aujourd’hui encore, ce poême me touche au coeur, et, à sa lecture les larmes me montent aux yeux.
    Cette liberté, je la convoite. Jamais je ne l’atteindrai et pourtant je la souhaite. A moi, comme à tous (un ou peuple)!

  80. Lison a dit :

    11 oct 12 à 19:13

    Juste magnifique j’en ai des frissons…

  81. lylia a dit :

    07 oct 12 à 15:35

    moi la maitresse ma dit d’apprendre toute la poesie c’est trop facile et j’adore les poesie longe et a apprendre.

  82. askri mohamed a dit :

    09 sept 12 à 18:35

    sa me rappel mon enfance et la nostalgie pour l’école primaire

  83. lidia a dit :

    01 sept 12 à 18:38

    j’adorrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrre

  84. Marie-paule a dit :

    13 août 12 à 4:20

    Depuis que j’ai su lire cette poésie est devenue comme ma soeur jumelle donc inséparables!!

  85. lolol a dit :

    08 mai 12 à 11:39

    cool

  86. Car a dit :

    03 mai 12 à 0:50

    Plus de 35 ans plus tard, ce magnifique poème résonne encore en moi…

  87. labelle a dit :

    28 mar 12 à 10:48

    Cette poésie est super genial j’adore

  88. nadinne a dit :

    20 mar 12 à 19:08

    LA liberté est un beau poème mais difficile à récité mais en tout cas, pas mal du tout un p’tit peu dur mai sa va.une fois je l’ai appris et je l’ai récité devant toute ma classe c’était pas mal mais j’ai eu un B- et je peu encore le récité.sur MES cahiers d’écoliers sur mon pupitre et les arbres sur le sable sur la neige j’écris ton nom

  89. lapouge a dit :

    26 fév 12 à 0:00

    Genial ! Même ma grand mere l’a apprise et elle a 62 ans !!

  90. lapouge a dit :

    25 fév 12 à 23:57

    liberté est tres dur comme poeme j ai appris sur mes cahiers d ecoliers jusqu a sur les champs de l horizon c est trop dur mais tres beau poeme

  91. anonymous a dit :

    08 fév 12 à 19:44

    je prend pour mon cour ^^

  92. falcon a dit :

    24 jan 12 à 20:47

    Magnifique je prend celle la pour mon cour

  93. ema a dit :

    05 déc 11 à 14:35

    jaiiiiiimme c’est trop bien

  94. ruby a dit :

    05 nov 11 à 17:13

    j’ai cherché pendant longtemts un poème sur la liberté. Mes recherches s’arretent ici, c’est sûr que je l’utilise pour mon devoir d’histoire.

    ——————————————————————————–

  95. mohammed rouwane a dit :

    02 oct 11 à 0:42

    La poesie est la forme supreme de toute expression humaine. Ce poeme a des dimensions universelles, Paul Eluard n’est pas mort,

  96. Alice a dit :

    23 sept 11 à 18:03

    j’adore, il est trop genial!!!

  97. azya a dit :

    30 avr 11 à 13:06

    Magnifique!!

  98. anonyme a dit :

    11 jan 11 à 19:12

    GENIAL

  99. anonyme a dit :

    11 jan 11 à 19:11

    j’adore cette poésie ! elle est très longue mais elle est génial !

  100. ben ali marwa a dit :

    19 jan 10 à 21:30

    Ce poème me rappelle les années du lycée et plus exactement la 6eme année secondaire quand je faisais du théâtre et le principale thème de notre pièce était la liberté et on a utilisé ce poème à la fin pour annoncer au publique le le mot qu’on cherchait était LA LIBERTÉ……


Laisser un commentaire