Liberté

Paul Eluard

Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard

Poésie et vérité 1942 (recueil clandestin)
Au rendez-vous allemand (1945, Les Editions de Minuit)

292 commentaires sur “Liberté”

  1. Ender

    dit :

    Un être ne se sent obligé que s’il est libre, et chaque obligation, prise à part, implique la liberté. Ce poème est magnifique, merci.

  2. Chute

    dit :

    Joli poème !

  3. chislard

    dit :

    À Bayeux il y a l’arbre de la liberté tous les étés. Il y a un son et lumière. La guerre est au centre. Normal, c’est la Normandie. Le poème de Paul Eluard en fait parti… que de frissons.

  4. Domi Dion

    dit :

    Ce poème a été mis en musique pour chœur mixte par Françis Poulenc et c’est très beau !

  5. Vladimiro Rinaldi e Ranuzzi

    dit :

    Liberta’ e amore sono sinonimi, secondo me. Senza amore non c’ e’ ‘ liberta’. La Resistenza francese ben merito’ la poesia LIBERTE ‘ di Paul Eluard. Perche’ non sono pochi e non sono poche i francesi e le francesi che amano la poesia e quindi amano la liberta’ e i suoi sinonimi.Amano la poesia della vita,amano i valori dell’ animo. Liberta’ e’ pure sinonimo di pace, rispetto,dignita’ , uguaglianza, fraternita’. E Resistenza contro i nemici amore e i suoi sinonimi.

  6. fabian de jesus

    dit :

    Hermoso poema todo es especial y llamativo, la sencillez del lenguaje lo fresco de las ideas… Todo es hermoso… Felicitaciones poética…

  7. pereboom marie

    dit :

    Il faut l’écouter sur youtube dit par Gérard Philipe, c’est encore plus bouleversant!

  8. Sylvain FOULQUIER

    dit :

    Très beau poème, mais ce que j’aime le plus chez Paul Eluard, ce sont des images surréalistes éblouissantes comme « la terre est bleue comme une orange » ou « l’orage de la belle saison est comme une main sans doigts / comme un chat dans un sac »…Eluard est à la poésie ce que Magritte est à la peinture : un virtuose de l’imaginaire.

  9. Alexandre Liu

    dit :

    Ce poème est super ! Les Enfoirés ont mis une chanson sur ça, il l’ont transformé en chanson (devrai-je dire…). Allez le voir si vous voulez ;).

  10. maclovia

    dit :

    C’est un bon poeme pour enseigner des points de grammaire et apprendre sur la vie.

  11. malaval

    dit :

    J’ai beaucoup aimé

  12. Céline A.

    dit :

    C’est magnifique. Sa reflété à ça juste valeur le mot liberté. Paul Eluard est un grand maître de la poésie comme Victor Hugo.

  13. azou

    dit :

    C’est vraiment… super.

  14. aihay

    dit :

    Quand j’étais au collège en classe de sixième, j’aimais lire ce poème parce que tout simplement il contenait le mot liberté alors que nous étions en régime d’internat.

  15. lamargue

    dit :

    Je suis en CE2. Nous allons chanter ce poème en fin d’année. J’adore ce poème!

  16. Coline

    dit :

    J’adore ce poème. Je trouve qu’il est « surprenant » car on pourrait croire que le poète parle d’une personne qu’il aime avant qu’il ne mette le mot Liberté car oui la liberté est humaine donc je trouve ce poème extrêmement joli. Je le reprend pour mon travail de français.

  17. GUINI Brahim

    dit :

    Très beau poème. Merci

  18. fmarief

    dit :

    Paul Éluard est un poète qui a combattu dans deux guerres mondiales, et à qui le concept de liberté est très précieux.

  19. Eva

    dit :

    Beaucoup d’entre vous parle de la longueur de ce poème sans montrer ce qu’elle lui apporte. Les poèmes ne sont pas avant tout à apprendre, mais à intégrer dans son être profond. La longueur de cette poésie est si importante. Oui, Paul Eluard a oublié tant d’endroit où ce nom doit être écrit mais tout ces petits rien ou ces grandes choses, il les sublime par Le Nom qui invite à la vie, puisque sans ce nom, tous ces éléments de son univers ne vibreraient pas. C’est une liste des éléments d’un monde dont la beauté est révélée par l’être aimé. C’est pourquoi ce texte nous touche tant. Ces éléments, nous les connaissons mais ils se font redécouvrir à travers des yeux amoureux, ceux que nous pourrions avoir. Ces mots nous les sentons nous appeler, ils nous sont destinés par « la bonne personne ». Nous soupirons tous pour un amour si pur et présent, si innocent. On sent bien la souffrance inspirée par l’amour, cette mort à soit-même, et le paradoxe d’un monde perfectionné par cette personne, par son simple nom.
    « Je suis né pour te connaître
    pour te nommer
    Liberté »…

  20. Eva

    dit :

    Ce poème et super. Je l’ai appris quand j’étais en ce2 et je la revois en cm2 je l’adore ❤️

  21. miloud

    dit :

    Un souvenir des années passées par deux instituteurs français, Mr Giboux et Mr Salanon, sans oublier Mr Darabid à l’ecole primaire Abdelmoumen ORAN.

  22. Rousset

    dit :

    Pour draneil. Et oui dommage que les enfoirés se servent de ce texte… dommage aussi qu’il y ait de plus en plus de personne qui ont faim… toi qu’est ce que tu fais …obispo…

  23. Diana

    dit :

    Je viens de Roumanie, mais j’adore le français et la France, en genèral… J’ai aussi appris ce poème pour une féstivité à l’école et je l’aime à la folie, il est magnifique!!! Je crois que la liberté doit être la chose la plus importante de nos jours pour créer ensemble un meilleur monde. Je le trouve une vraie leçon de vie car tout le monde doit être libre de dire ce qu’il pense, de vivre comme il veut, de ne pas avoir peur d’être jugé par les autres. Alors, bravo Paul Éluard et merci beaucoup pour cette merveilleuse oeuvre littéraire!

  24. Sanglots longs des violons

    dit :

    Sur mes auteurs préférés
    Sur mes écrivains adorés
    Sur cette magnifique liberté
    J’écris ton nom

  25. Résistance

    dit :

    Saviez vous que ce poème a été parachuté clandestinement sur la France occupée lors de la seconde guerre mondiale afin d’encourager les troupes résistantes ? Pas mal comme tactique, alors que les Boches pensaient recevoir des bombes sur la tête. Paul Éluard le poète résistant !

  26. Carlos

    dit :

    Magnifique poème par Paul Eluard

  27. lina helaoun

    dit :

    Ce poème est très beau ! Merci

  28. Popo

    dit :

    Magnifique poème mais très long ! Merci Paul Eluard de nous rappeler que la liberté n’a pas de prix !

  29. antonin audet

    dit :

    J’aime ce poème. Je vais l’utiliser pour mon histoire des arts.

  30. Luce La Licorne

    dit :

    C’est un poème magnifique ! Je l’aime beaucoup !

  31. Vernier rémi

    dit :

    C’est très bien! Liberté, je l’ai étudiée en classe.

  32. betaria

    dit :

    Très belle poésie.

  33. DRANEIL

    dit :

    Superbe texte ! Un grand, très grand poète ! Merci à lui. Je regrette juste que ce texte soit repris par les « enfoirés ». Uniquement pour faire du fric. Vous ne ferez jamais croire que ces soirées soient réellement GRATUITES! En admettant (et encore!) pour les « chanteurs-acteurs- et autres… » il reste encore pas mal de frais à régler : Location salle + éclairage + Sono + Superbes costumes, Média presse +++ Que celles et ceux que je peux faire réagir, pensent un tout petit peu aux montants REELS de ce genre de plaisanterie, qui ne font que la promotion des « artistes » ! Sans pour autant que l’argent ainsi récolté soit VRAIMENT au bénéfice des MALADES, qui en ont pourtant le plus grand besoin… (et cette plaisanterie dure… perdure … et continuera encore longtemps… tant qu’il y aura de stupides spectateurs).

  34. Nicolas C

    dit :

    Magnifique… L’amour plus fort que la haine. Liberté

  35. ggdu29

    dit :

    Super poème

  36. Nora

    dit :

    Ce poème me rappel ma tendre enfance. J’avais du mal à l’apprendre et maman l’a appris avec moi à l’occasion, que dieu ait son âme. Ce fut le bon temps, merci maman pour tout ce que tu as fait pour nous, je t’aime et je ne cesserai de t’aimer. Et merci à notre poète Eluard.

  37. Loulou

    dit :

    Je l’aime beaucoup. C’est un poème tres beau, mais il est tres long.

  38. Benard

    dit :

    Magnifique et vraiment d’actualité. Merci Mr Eluard et merci aussi aux Enfoires de nous l’avoir fait découvrir.

  39. Yves PONCET

    dit :

    La liberté n’a pas de prix!

  40. Djoulde

    dit :

    J’aime lire ce genre de poème car ça m’inspire.

  41. amélia le beller

    dit :

    ♥♥♥

  42. enzo

    dit :

    Super cool

  43. Vadeau

    dit :

    Je l’ai appris à l’école (il y a longtemps). Je ne l’ai pas oublié… Je l’apprend à mes petits enfants, surtout les mots ‘liberté’, ‘tolérance’ et ‘égalité’.

  44. Hayate

    dit :

    Ce poème est un hymne à tous les peuples opprimés privés de liberté ! Cela m’a ramené à plusieurs années en arrière mais il est toujours ancré dans ma mémoire et m’a rappelé mon enfance et le bon vieux temps et pleins de souvenirs inoubliables. Aujourd’hui, j’ai 60ans et je n’ai pas oublié ce très beau poème merci Monsieur Eluard !

  45. fanette

    dit :

    Ce poème est très beau! Je l’ai lu, appris, écouté et je l’aime beaucoup. Merci Paul Eluard de l’avoir écrit, je t aime.

  46. Séverin

    dit :

    Quelle profondeur dans ce poème, visions sublimes, paroles émouvantes, rythme berçant… Tout est beau. Eluard a apporté une immense pierre à l’Edifice de la Littérature française.

  47. Bravo

    dit :

    Ce poème est très important. Je l’adore, une vraie leçon de vie !

  48. Le Droumaguet

    dit :

    Très beau poème et super chanson avec en prime Jean d’Ormesson c’est du super et les paroles a méditer
    Merci Monsieur Éluard.

  49. lecomte

    dit :

    Je n ai pas eu la chance de l apprendre à l’école, je le decouvre grace aux enfoires. J’ai 62 ans et en ce bas monde ce simple mot Liberté est un hymne à tous les hommes noirs, blancs, arabes, juifs, chinois etc etc. On est tous de passage. Alors faisons de ce passage un hymne à la LIBERTE.

  50. briget

    dit :

    J’ai appris ce poème quand j’avais 10 ans et je me souviens encore à 57 ans l’empreinte qu’il a laissé sur moi. La liberté. Comme j’ai un handicape la polio et que la liberté était trés important pour moi je crois que ce poème ma marqué. Je le trouve encore plus beau aujourd’hui parce cette liberté je l’ai enfin eu….

  51. kévine BG.

    dit :

    Je kif ce poème. Merci beaucoup. 🙂 cool

  52. lisa

    dit :

    Avec une amie l’année dernière je l’ai appris en entier!! Et j’adore ce poème!!

  53. orlienma

    dit :

    Je trouve ce poème très triste peut être que pour vous ce poème n’est pas triste mais, pour moi, oui, car mes arrières grands pères ont fait la 2eme guerre mondiale et ils étaient dedans. Ca me rends triste de le lire et de l’entendre.

  54. titi.ppl

    dit :

    Ce poème est pour moi une vraie leçon de vie car tout le monde doit être libre de dire ce qu’il pense, d’écrire le nom la personne qu’il aime, de ne plus se cacher pour aimer par peur d’être jugé.

  55. Gobun

    dit :

    Ce poème est pour moi un supplice car jamais en presque 50 ans je ne suis parvenu à le lire sans finir noyé par les larmes….

  56. Emma

    dit :

    J’adore la fin de ce poème, elle est si belle ❤️‍.

  57. camara

    dit :

    *grace a ce poeme je sais ce que sera mon metier*.

  58. André 05200

    dit :

    Un poème à graver dans tous les coeurs de tous les hommes sur tous les continents, avec ce mot de liberté qui résonne avec celui de fraternité: deux mots indissociables car il mettent notre humanité à l’unisson de ce à quoi toutes et tous nous aspirons: l’espoir, l’espoir toujours et toujours pour combattre le mal qui ronge notre monde en proie à la « bête immonde », à l’exclusion de ceux qui sont différents mais qui sont nos frères en humanité: « frères humains qui après nous vivrez…. » disait Villon, « quand irons nous saluer la sagesse nouvelle, la fuite des tyrans et des démons, la fin de la superstition adorer -les premiers ! Noël sur la terre! » disait Rimbaud
    deux poètes qui ont chanté la liberté . Croyons en la force des mots!!

  59. marie Claude Madec

    dit :

    Magnifique poème toujours d’actualité. Je vais le réapprendre avec beaucoup de bonheur. Je l’avais un peu oublié. Merci monsieur Paul Eluard !

  60. anisssgsxjx

    dit :

    Tres beau poème

  61. norman fait des vidéo

    dit :

    J’adore ce texte

  62. Auroux-Cattet

    dit :

    Je ne connaissais pas ce poème, je l’ai découvert en écoutant la chanson des enfoirés qui ont magnifiquement mis en valeur de ce poème. En lisant les commentaires de cette poésie j’ai été bouleversée d’apprendre que c’était un chant pour la résistance écrit en pleine guerre mondiale où l’horreur a voulu dévorer le monde. Aujourd’hui encore nous avons besoin d’être les sentinelles de notre Liberté. Merci au grand poète que vous êtes, merci Monsieur Paul Eluard. Francine

  63. Jean Leclerc

    dit :

    Aujourd’hui, en 2016, l’Etat dit républicain a instauré une nouvelle doctrine : « Pour votre sécurité, vous n’aurez plus de libertés » ! Yannik Chauvin, commentant cette doctrine sécuritaire, a raison d’ajouter une vingt-deuxième et dernière strophe au poème sublime d’Eluard :

    Sur le marbre froid des stèles
    Sur la grise pierre tombale
    Sur les monuments aux morts
    J’écris ton nom
    Liberté

  64. Alex

    dit :

    Ce poème m’a beaucoup touché au coeur ❤️

  65. vegni daniel

    dit :

    Merveilleux poème à ne surtout pas oublier et même à apprendre par cœur.

  66. Selmy

    dit :

    Honneur et merite à paul !!! C’est ingénieux, son talent…

  67. zizou du 73

    dit :

    Dommage que les Enfoirés en est supprimés des couplets, sinon rien à redire

  68. koala

    dit :

    Merci aux Enfoires pour m’avoir remis ce poème en tète. Merci à Paul Eluard pour ce poème qui passe les années sans vieillir. Alors prenons nos plumes et continuons ce poème, c’est ça le miracle de cette poésie.

  69. Sylvain

    dit :

    Paul Eluard est l’un des plus grands poètes du vingtième siècle et toute son oeuvre est un hymne magnifique à l’amour et à la liberté qui continue de nous éclairer et doit nous inspirer.

  70. jean-françois daubié

    dit :

    A toutes les commentatrices, tous les commentateurs, tous vos jolis commentaires et vos comment(s) ou pourquoi(s), n’oubliez pas que toujours « la terre est bleue comme une orange »…, et que parfois c’est « bonjour tristesse »…, mais pas tous les matins,…, Belle Journée à Vous…

  71. Poetor

    dit :

    D’après vous, quel message veut-il faire passer à travers ce poème?

  72. SIESO

    dit :

    J’ai découvert cette poésie mardi soir, j’ai faillis avoir des larmes. Merci et bravo Mr Eluard

  73. Zerdoumi

    dit :

    Être vivant c’est aimer et être libre. L’amour et la liberté : deux signes distinctifs des humains que nous sommes. La mort signe la fin de ces deux sentiments cardinaux. Quand je parle de mort, je fais allusion à l’asservissement qui nous transforme en brutes ou en esclaves. Nos sociétés nous contraignent à ressembler aux premiers ou aux seconds soit par la militarisation extrême soit par la consumerisation à outrance. Ce n’est donc pas un hasard si la nature est présente dans le poème d’Eluard. Avant lui, Baudelaire avec « L’homme et la mer  » et Rimbaud avec « Le bateau ivre » avaient conjugué mer et liberté. La nature est en effet l’antidote de l’aliénation. Souvenons-nous de la célébration de l’homme à l’état de nature célébré par les philosophes des Lumières – en particulier Diderot et Rousseau.

  74. Gargouille

    dit :

    Plus qu’un poème, un hymne ! Comme beaucoup, j’ai appris ce magnifique poème sur les bancs de l’école pour le redecouvrir avec la tout aussi magnifique interprétation des enfoirés. Une mise en musique qui n’a pas denaturé le texte mais bien au contraire en faire, à mes yeux, un hymne !

  75. Davanne

    dit :

    Cette poésie est merveilleuse…

  76. Kate

    dit :

    J’ai appris ce poème au collège. Il m’accompagne toujours. Mémoire et résistance. La liberté se paye chèrement.

  77. maud chauvin

    dit :

    Très beau poème je vais l’utiliser pour le concours de la résistance. J’adore Paul Eluard

  78. BOUAJAJ B

    dit :

    Bonjour, je m’appelle Baya. Je suis algérienne et je vis en france depuis très jeune. Je trouve la poésie française une des plus belles poésies du monde. Nous vivons dans un pays où la liberté a toujours été. Alors aujourd’hui tachons de rester libres et ne laissons pas les autres nous l’enlever sous aucun prétexte même si c’est Dieu qui leur ordonne… soit disant. Vive la liberté et vive la France !

  79. kourdassi B.

    dit :

    Très beau poème que j’ai appris à l’age de 10 ans. Cela reveil en moi les injustices commisent en ce bas monde, mais il me montre jusqu’à ce jour comment savoir se relever. Merci au professeur qui me l’a fait apprendre de force. sba- Algerie.

  80. lacina diaby

    dit :

    Ce poème je l’ai souvent dit avec mes enfants, moi lisant et eux faisant le chœur (j’écris ton nom). Et voila que 20 ans plus tard mon fils aîné retrouve ce poème dans une voiture de métro à Paris, en tire une photo qu’il m envoie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *