Voici que la saison décline

Victor Hugo

Voici que la saison décline,
L’ombre grandit, l’azur décroît,
Le vent fraîchit sur la colline,
L’oiseau frissonne, l’herbe a froid.

Août contre septembre lutte ;
L’océan n’a plus d’alcyon ;
Chaque jour perd une minute,
Chaque aurore pleure un rayon.

La mouche, comme prise au piège,
Est immobile à mon plafond ;
Et comme un blanc flocon de neige,
Petit à petit, l’été fond.

Victor Hugo, Dernière gerbe

12 commentaires sur “Voici que la saison décline”

  1. Sixtine Gonin

    dit :

    Très beau poème de Victor Hugo.

  2. valentin

    dit :

    Génial, ce poème m’a beaucoup aidé dans mon anthologie.

  3. Louise

    dit :

    Merci ce poème est vraiment très joli, cela m’aidera pour mon anthologie au collège.

  4. saloul

    dit :

    C’est joli ! Merci, vous aidez pour ma poésie au collège.

  5. Abigaël Vermard

    dit :

    C’est un très joli poème qui me servira pour mon anthologie au collège !

  6. Martin

    dit :

    Tres tres bien fait. Ce poeme m’inspire me promener dans la nature.

  7. Anaëlle Delsart

    dit :

    Très beau poème de Victor Hugo, avec ses rimes et ses nombreuses allitérations en « ss » et « ch », et encore d’autre. C’est un très grand poète qui resteras à jamais dans notre mémoire…

  8. mirco

    dit :

    Tres beau poème

  9. Hugo7

    dit :

    Je pense que Victor Hugo a un très très bel avenir devant lui!

  10. elsa roche

    dit :

    J’aime bien ce poème

  11. aurore valat

    dit :

    Parfaitement raison Marquet Michel, c’est aussi mon préféré.

  12. Marquet Michel

    dit :

    Un auteur qui est mon préféré dans la littérature….très beau poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *