Ce doux hiver qui égale ses jours

Théodore Agrippa d'Aubigné

Ce doux hiver qui égale ses jours
A un printemps, tant il est aimable,
Bien qu’il soit beau, ne m’est pas agréable,
J’en crains la queue, et le succès toujours.

J’ai bien appris que les chaudes amours,
Qui au premier vous servent une table
Pleine de sucre et de mets délectable,
Gardent au fruit leur amer et leurs tours.

Je vois déjà les arbres qui boutonnent
En mille noeuds, et ses beautés m’étonnent,
En une nuit ce printemps est glacé,

Ainsi l’amour qui trop serein s’avance,
Nous rit, nous ouvre une belle apparence,
Est né bien tôt bien tôt effacé.

Théodore Agrippa d’Aubigné

Imprimer ce poème

10 commentaires sur “Ce doux hiver qui égale ses jours”

  1. annick tirache

    dit :

    L’hiver n’a jamais été pour moi une saison inspirante. Elle est trop dure et trop longue cette période. Pour ceux qui n’ont pas de toit ou qui travaillent dans le froid l’hiver est plus dur quand on vieillit.

  2. Le poeme

    dit :

    Moi, je l’aime bien parce que ça fait du bien au coeur.

  3. piano

    dit :

    J’ai remarqué qu’il n’y a qu’un ou deux mots en vieux français. Je trouve cela très étrange mais bon cette poésie est magnifique. Mais par contre je ne comprend pourquoi on la mise dans la catégorie « Condition humaine » mais elle reste magnifique.

  4. WQA

    dit :

    Quel est la date de parution de ce poème ?

  5. Brandon

    dit :

    De quelle siècle date ce poème?

  6. tu ne devineras pas…..

    dit :

    ô toi hiver doux
    pourquoi nous as tu enlevé nos couleurs
    ô toi hiver doux
    pourquoi nous as tu enlevé nos mois de bonheur

  7. Evasion

    dit :

    Est ce que quelqu’un pourrait m’expliquer la place de ce poème dans « la condition humaine » merci

  8. fifi boye

    dit :

    j’adore, il est excélent

  9. bella belle ben

    dit :

    alr il faut apprendre a terminé un poèsie

  10. Bg soso

    dit :

    Mon hiver est parfumé
    De cendres, de feux de cheminées.
    D’encens et de lavande,
    pour tous mes enrhumés….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *