L’anniversaire

Félix Arvers

Oh ! qui me donnera d’aller dans vos prairies,
Promener chaque jour mes tristes rêveries,
Rivages fortunés où parmi les roseaux
L’Yonne tortueuse égare au loin ses eaux !
Oui, je veux vous revoir, poétiques ombrages,
Bords heureux, à jamais ignorés des orages,
Peupliers si connus, et vous, restes touchants,
Qui m’avez inspiré jadis mes premiers chants

Félix Arvers, Pièces inédites, 1851

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “L’anniversaire”

  1. blanche

    dit :

    J’aime bien, c’est joli si je trouve quelqu’un qui vit a la campagne et qui fête son anniversaire, je lui offre ce poème !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *