Après l’Homme

Esther Granek

Après l’Homme, après l’Homme,
Qui dira aux fleurs comment elles se nomment ?
Après l’Homme, après l’Homme,
quand aura passé l’heure de vie du dernier Homme.

Qui dira aux fleurs
combien elles sont belles ?
N’y aura de coeur
à battre pour elles.

Après l’Homme, après l’Homme,
que sera encore le mot « merveilleux » ?
Après l’Homme, après l’Homme,
quand le dernier des hommes aura vidé les lieux.

Qui dira de la Terre
Qu’elle est sans pareille
et que dans l’Univers
elle est fleur de Soleil ?

Après l’Homme, après l’Homme…

Viens-t’en donc pour lors,
viens-t’en donc l’ami,
et chantons encore
le jour d’aujourd’hui.

Esther Granek, De la pensée aux mots, 1997

Imprimer ce poème

9 commentaires sur “Après l’Homme”

  1. rayan

    dit :

    Ce poème est plus que ce qu’on doit savoir. Je me dit souvent comment l’homme à réussi à franchir toutes ses étapes, qu’on on te parle tu réfléchis à ce qu’on te dit. Esther nous fait comprendre que la vie n’est pas simple. Justement on parcourt des obstacles énormément difficiles. Moi aussi je dois l’apprendre. Notre prof n’a pas choisi cette poésie pour rien, elle le sait pourquoi, parce qu’on ne sait pas ce qu’il y aura après nous l’HOMME.

  2. Janelle

    dit :

    Je suis en 6ème et je dois l’apprendre. Elle est trop cool mais je vais devoir la réciter devant des 4ème et je la connait pas par cœur. Il me manque les 2 derniers paragraphes et c’est pour demain. Je n’arrive pas à apprendre les 2 derniers, avez-vous des conseils pour arriver à bien retenir ?

  3. Tomy

    dit :

    Moi, je suis en 6e et je dois l’apprendre et elle est trop bien.

  4. Anne lili

    dit :

    Très jolie poème ! On regarde ton étoile dans le ciel ! Biz

  5. Anne Onyme

    dit :

    Joli poème qui nous fait réfléchir sur notre « simple » condition d’être humain. ^^

  6. Anne Onyme

    dit :

    Super ! bravo esther 🙂

  7. lili

    dit :

    J’adore cette poésie. C’est beau, magnifique. Merci Esther pour ce poéme à couper le souffle.

  8. Minet

    dit :

    C’est d’une beauté et d’une humanité à me couper le souffle.
    Un poème d’aujourd’hui qui mérite une place dans chaque maison . Merci Esther

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *