Muet

Esther Granek

Ouvre-moi tes bras
Et me sois refuge

Ouvre-moi tes bras
Et me sois rempart

Ouvre-moi tes bras
Et me sois espoir

Ouvre-moi tes bras
Et me sois bien-être

Ouvre-moi tes bras
Quand me vois paraître

Ouvre-moi tes bras…
Et me sois…
Refuge…

Esther Granek, Je cours après mon ombre, 1981

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Muet”

  1. bois

    dit :

    C’est dépressif !

  2. jean luc gauthier

    dit :

    Il m’entraine au bout de la nuit les démons de minuit.

  3. Lucie

    dit :

    C un peu vieux dsl de dire sa :s mais sinon c bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *