Après l’hiver

Victor Hugo

N’attendez pas de moi que je vais vous donner
Des raisons contre Dieu que je vois rayonner ;
La nuit meurt, l’hiver fuit ; maintenant la lumière,
Dans les champs, dans les bois, est partout la première.
Je suis par le printemps vaguement attendri.
Avril est un enfant, frêle, charmant, fleuri ;
Je sens devant l’enfance et devant le zéphyre
Je ne sais quel besoin de pleurer et de rire ;
Mai complète ma joie et s’ajoute à mes pleurs.
Jeanne, George, accourez, puisque voilà des fleurs.
Accourez, la forêt chante, l’azur se dore,
Vous n’avez pas le droit d’être absents de l’aurore.
Je suis un vieux songeur et j’ai besoin de vous,
Venez, je veux aimer, être juste, être doux,
Croire, remercier confusément les choses,
Vivre sans reprocher les épines aux roses,
Être enfin un bonhomme acceptant le bon Dieu.

Ô printemps ! bois sacrés ! ciel profondément bleu !
On sent un souffle d’air vivant qui vous pénètre,
Et l’ouverture au loin d’une blanche fenêtre ;
On mêle sa pensée au clair-obscur des eaux ;
On a le doux bonheur d’être avec les oiseaux
Et de voir, sous l’abri des branches printanières,
Ces messieurs faire avec ces dames des manières.

26 juin 1878

Victor Hugo

Imprimer ce poème

24 commentaires sur “Après l’hiver”

  1. luca

    dit :

    Magnifique poème !!!!!

  2. Victor

    dit :

    Très beau poème!

  3. Racha

    dit :

    J’adore

  4. Mahdi

    dit :

    Il est en fait un chef-d’œuvre extraordinaire du poète!

  5. lali

    dit :

    Je trouve ce poème tres joli et émouvant

  6. pour-anthologie-poétique

    dit :

    Quel est le nom du recueil de poèmes de ce poème ?

  7. mimilollita

    dit :

    C’est triste… ce poème me fait penser à ma mère… :'(

  8. rastarocket_26

    dit :

    je me rapelle l avoir recité quand j avais 12 ans et j avais eu 20/20

  9. marechal

    dit :

    trés beau poeme

  10. nadjet

    dit :

    Seuls ceux qui ont perdu des chèrs peuvent le comprendre à mon avis.

  11. hécate

    dit :

    excellent poème écrit en alexendrins

  12. Jo’

    dit :

    Très beau poème. Il n’ai plus beau poème que celui-ci pour décrire la fin de l’hiver.

  13. islamox dance popping

    dit :

    c’est un très mauves poéme

  14. anonyme

    dit :

    Bonjour, j’ai un problème pour une anthologie. J’ai choisi cette poésie, j’ai la date mais pas d’illustration…

  15. Anastasia

    dit :

    J ai recite cette poesie en classe j avais 12 ans j ai vremment adore et je m en souviendrait toute ma vie tellement je l adore je n est fait aucune faute j ai mis le plus d expression que j ai pu merci d avoir invente cette poesie

  16. aj amine

    dit :

    Ce poème est tout simplement splendide

  17. terence

    dit :

    c’est trop bien j’adore

  18. Amandine

    dit :

    Ce poème est magnifique bien évidemment mais je voudrais répondre à Hippolyte car je voudrais lui faire aimablement remarquer que Chibani n’a pas dit que imad baba ne devait pas s’exprimer mais, primo, ce n’est ni le lieu, ni l’endroit et deusio, c’est vraiment lamentable d’écrire ainsi, pauvre langue française…..

  19. matira

    dit :

    Super joli ce poème !!!

  20. gertrude b.

    dit :

    C qoa le prob’ de cosé en texto lol je ne parle pas comme je pense que cette poésie est classe et que si Victor H. se retourne qu’il me fasse un mail !!! mdr

  21. Ferston

    dit :

    Très joli
    Je rappelle aux précédente personnes
    Que les commentaires doivent être
    Sur la poésie que voilà

  22. Hippolyte

    dit :

    Il faut se calmer!La poésie est un moyen d’expression des sentiments, ce n’est pas parce que notre niveau de français n’est pas le meilleur que nous n’avons pas le droit d’exprimer nos sentiments sur un forum ou autre!
    Il n’est pas à Blâmer, il ressent de la tristesse, ce n’est pas quelque chose de mal!
    Ce sont les sarcasmes qui sont la honte pour les poètes!
    Sur ce je vous laisse lire et ressentir ce magnifique poème.

  23. Chibani

    dit :

    Mon commentaire portera surtout sur le seul commentaire qui figure ici.
    Il est dégradant de voir un tel texto en SMS accompagner un si merveilleux poème. Victor Hugo doit s’en retourner dans sa tombe. Jusqu’où le français va t’il chuter !

  24. imad baba ahmed

    dit :

    c bien je vv pleuré parceke ma cherie ma kité komme l hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *