L’été envieux

Chloe Douglas

Mains nues frôlent
Un sable chaud
Cœurs galopants
dans les dunes vertigineuses.

Un ciel étonné
s’embrouille avec
l’inclinaison
et la chaleur étouffante
bouleverse cette naissante envie.

Chloe Douglas, 2010

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “L’été envieux”

  1. Émilie

    dit :

    Ce n’est pas un poème mais une poésie.

  2. Akhmatova Samuels

    dit :

    J’aime ce tableau de peu de mots, plein de lumière

  3. Akhmatova Samuels

    dit :

    Précis et évocatif – rafraîchissant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *