L’automne

Chloe Douglas

De boue le chemin est devenu.
Les arbres encore vivement vêtus.
La pluie récente parfume l’air.
Un million de feuilles se couchent par terre.

A la descente de la brume,
le bois secret s’allume.
L’enchantement est divin,
le temps n’a plus de fin.

Errer dans le bois,
voler du passé,
ramasser du thym
gentiment faire du thé.

Rarement le silence reste
dans ce ruisseau fascinant.
Caresser tout le savoir
dans les bras de maintenant.

Chloe Douglas, 1991

Imprimer ce poème

6 commentaires sur “L’automne”

  1. C moi

    dit :

    Ce poème est très bien. Il m’a beaucoup aidée pour faire mon anthologie 🙂

  2. moi

    dit :

    Je trouve que ce poème est court mais très riche. Il y a beaucoup de vocabulaire et cela ne me dérange pas. Ce poème est magnifique et très plaisant à lire !

  3. melou

    dit :

    trop courte

  4. hzil

    dit :

    elle est trop bien

  5. taylore

    dit :

    Merci ça m’a bien aidé

  6. filousette

    dit :

    oulala belle poésie :):)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *