Lilas

Sybille Rembard

La pluie larmoyante caresse ton parfum
aime le déséquilibre éphémère
des gouttelettes assoiffées de sève
À chaque pétale elle découvre ta beauté
symphonie d’unités réfractées

Les fleurs minuscules bleutées par la lumière
avancent comme un cortège
joyeux
dansent comme une valse
d’amour
Forsythias et pivoines couronnent cet instant
courtisent l’allégorie

Sous le sublime chapiteau de la nature
un voile parfumé fleurit notre chimère

Sybille Rembard, Beauté fractionnée, 2002

Imprimer ce poème

5 commentaires sur “Lilas”

  1. violette

    dit :

    J’adore cette poésie. Elle raconte une histoire douce et délicate.

  2. rerge

    dit :

    Est ce que c’est une poésie de primtemps ?

  3. Lila

    dit :

    J’aime ce poème, il me rappelle vaguement quelque chose … 😀

  4. rim

    dit :

    j’aime!

  5. poirier

    dit :

    Belle petite poésie sur le lilas !!!! j’aime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *