Offrande

Esther Granek

Au creux d’un coquillage
Que vienne l’heure claire
Je cueillerai la mer
Et je te l’offrirai.

Y dansera le ciel
Que vienne l’heure belle.
Y dansera le ciel
Et un vol d’hirondelle
Et un bout de nuage
Confondant les images
En l’aurore nouvelle
Dans un reflet moiré
Dans un peu de marée
Dans un rien de mirage
Au fond d’un coquillage.

Et te les offrirai.

Esther Granek, Je cours après mon ombre, 1981

Imprimer ce poème

8 commentaires sur “Offrande”

  1. Le Du

    dit :

    Si l’on s’autorise encore quelque comparaison avec des François Villon, on ne peut alors que déplorer que la poesie francaise s’abouchat avec autant de délectation à la médiocrité….

  2. Laurent

    dit :

    Il est magnifique, je l’adore. Bisou offrande, je t’aime.☺

  3. violette

    dit :

    Ça fait rêver !

  4. Thierry

    dit :

    Au fond d’un coqillage
    J’y glisserai mon coeur
    Qui pour toi n’a pas d’âge
    Mais une perle de bonheur

    Le bonheur d’avoir rencontré une Muse, à travers la merveilleuse poésie d’Esther Granek.

  5. daryshoot

    dit :

    Merci Ester pour ce moment d’évasion et de plaisir.

  6. Victor Hugo

    dit :

    il est divin, splendide et même parfait

  7. kathleen lanson

    dit :

    on l apprend a l ecole et en plus on va a la mer je la
    reciterait tous les soirs tellement je l aime!

  8. mancini lison

    dit :

    Magnifique, j’ai lu a peine le début et il est super beau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *