M. Le Coq

Chloe Douglas

Le coq sublime,
‘M. Charme’,
ou ‘M. Malain,’
vient prendre sa place
parmi ses concubines.

Le maître de ces lieux,
toujours prêt, toujours alerte,
pousse son chant
jusqu’à l’horizon.

Escargots, vers de terre
et salade verte du champs,
sont des plats exquis pour ce coq gourmand.

Et voilà cette vie de noblesse,
obligée de se terminer
dans notre chère assiette.

Chloe Douglas, 2010

Imprimer ce poème

4 commentaires sur “M. Le Coq”

  1. Le Coq

    dit :

    Et oh la ! Pourquoi vous voulez tout le temps me bouffer ?! C’est vraiment pas cool ! Bientôt c’est moi qui vous mangerais… !

  2. Max Bigfox

    dit :

    C’est presque un poème engagé avec les derniers vers. C’est vrai qu’on imagine mal une adulte derrière cette plume au vu de la simplicité du poème. Ca doit être un poème pour enfant, si l’auteure est effectivement adulte.

  3. claudette bourgeois

    dit :

    je crois qu’elle a 7 ans

  4. Elise

    dit :

    Quelle est la date de naissance de Chloé Douglas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *