Jeune goinfre

Arthur Rimbaud

Casquette,
De moire,
Quéquette
D’ivoire,

Toilette
Très noire,
Paul guette
L’armoire,

Projette
Languette
Sur poire,

S’apprête,
Baguette,
Et foire.

A. R.

Arthur Rimbaud, Album Zutique

Imprimer ce poème

8 commentaires sur “Jeune goinfre”

  1. Dodo La Saumure

    dit :

    Cher Borin, toi qui a écrit ce message plein d’incompréhension le 15 décembre 2018, je vais t’éclairer de ma fière et ferme chandelle. Que la cire abondante ne s’écoule que par la flamme ardente qui à force d’action l’a fait bien rétrécir. Toujours est-il que le dôme académicien, ballast du saint parmi les seins, mousquet gerbant le plomb étincelant aux mille vies, démiurge d’un flot sempiternel, joint à l’idylle sacrée le foutre jeté.

    J’espère t’avoir éclairé de ma chandelle maintenant ramollie l’outrage du temps.

  2. Sasuké

    dit :

    Cette poésie est comme l’entrvue de mon passé sombre et de mon avenir comblé par la mort.

  3. Borin

    dit :

    Quelqu’un pourrait expliciter le poème? J ai du mal à comprendre tout son sens. Merci

  4. Quequettedivoire

    dit :

    La deuxième strophe ést particulièrement marrante, je suis tordue en deux.

  5. Et toi dans l’amour c’est quoi ton truc

    dit :

    Disons que c’est marrant!

  6. ntm

    dit :

    Très marrant

  7. Miss_Ashley

    dit :

    J’aime bien, il est marrant !

  8. Ameliiiie

    dit :

    Tiens, je croyais les avoir tous lus les Rimbaud. En tout cas c’est marrant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *